Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du Forum
Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille
Les Terres du Baron Attalus et de sa Famille
 
Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 ::
Aller à la page: <  1, 2, 316, 17, 1821, 22, 23  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du Forum -> Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille -> Au Manoir de Creully -> - Aile Publique -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 19:56 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Nennya a écrit:
Nennya entendit que le jeune homme s’était trompé de marié, fort heureusement car elle était prête à bondir, le prêtre continua sa liturgie, dans le calme et la sérénité…Tout le monde s’aimait, c’était merveilleux !Et là c’est le drame !Une femme, grosse jusqu’au cou, prétendait que c’était l’enfant d’Attalus, ô mon dieu un bâtard !

Là c’est bon, Nennya était au bord de l’évanouissement, elle avait toujours dit à ses vassaux, même si concrètement ce n’était pas ses vassaux, comme lui avait fait rappelé le loup, avec plaisir, et devant témoin, que jamais ô grand jamais, elle ne tolérerait l’irrespect, et les bâtards dans tous les sens.

Elle hésita longuement, fallait il trancher la tête à l’affabulatrice ou bien au futur marié…D’un air indigné, elle adressa un murmure à son époux :


-Je savais bien qu’il fallait que j’apporte la hache, tu me tempères mais j’avais raison puis c’est tout

Enzo ajouta à la phrase évocatrice de sa mère :

-Papa pourquoi la dame elle est grosse ?


On ne sait comment la femme fut expulsé illico presto, et le père appela au silence, on n’aura pas vu pareil esclandre au Mont, quel folie avait piqué les normands ?

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 23 Jan - 19:56 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 21:04 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Estoile a écrit:
Que de rebondissements ? Estoile avait réussi à pardonner au premier mais n'aimait pas du tout les manières de le seconde personne qui mettait en doute l'attitude de son fiancé. Celle-ci y allait fort et entachait grandement le mariage en osant venir salir la réputation d'Attalus. Ce dernier sut comment lui répondre et elle vit avec étonnement comment son frère de coeur Balga excédé congédia cette dernière avec force et virulence ... ses origines de viking du nord qui prenait le dessus sans doute car cela ne lui ressemblait guère , lui si clame à son habitude . Ayumi y ajouta son grain de sel , ainsi que Angel qui essaya de la dissuader de poursuivre sur cette voie là ce dont la bougresse finit à la longue par tenir compte, irraisonnable qu'elle était à son arrivée.Estoile souria néanmoins aux propos émis par Jglth.

Alors cela suffisait et EStoile préféra rester à sa place que de s'en mêler car une EStoile bien fâchée ça pouvait faire des éclairs dans le ciel . Vallait mieux se tenir à carreaux dans ces cas là et ne pas croiser le chemin de la Diaconesse de Bayeux.

Ijarkor leva le doute par ses paroles issues du droit canon , et remis de l’ordre en appelant à la tempérance dans l’Abbatiale qui n’était pas un lieu de règlements de comptes. La cérémonie pouvait donc continuer son chemin. Saint Ursin se tourna alors vers son cher et tendre :.


Et bien vous me raconterez le reste plus tard car là je n'ai pas tout compris , mais mon coeur cela n'empêche nullement les sentiments que j'éprouve à votre égard et qui restent les mêmes .
Les témoins venaient d'être appelés à se manifester , il était temps de passer à autre chose , un mariage était une forme de spectacle mais quand même à ce point là ça pouvait devenir vite la foire d'empoigne.
Estoile était tout de même bousculée par tout ce qui s’était passé et avait du mal à contenir ses émotions , quelques larmes perlèrent dans ses yeux bleus-azurés et elle les laissait couler sans regarder Attalus afin de ne pas le déranger plus , il en avait assez vu et entendu pour sa part.. Les deux premiers témoins avaient exprimés leurs ressentis , elle attendait ceux des deux autres qui n’allaient pas tarder assurément.

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 21:04 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Ayerin a écrit:
[Fontaine j’ne boirais pas d’ton O, mais j’y ferais bien des jeux d’O en ses flots]

C’qu’elle pouvait être délicieuse cette oiselle, pleine d’allant dès qu’il le fallait…était-il temps qu’elle le soit à présent…hummmm,…si la merdeuse avait eu l’droit d’réponse avant d’se la prendre à bras l’corps, vrai qu’sa blessure au flanc droit, lui aurait fait dire que non…mais elle était autrement qu’réfléchie Locarin…elle était tout aussi étourdie, sans réflexion aucune à la vue d’Yrk’…et d’ce fait, n’tenta point d’la laisser choir, trogne la première sur l’coin d’la margelle…n’serait-il pas diabolique en plus, que d’voir si ravissante pomme s’faire manger les ratiches par d’la pierre meurtrie par nombre d’fessiers disgracieux, excepté le sien, cela va s’en dire !

- Aye... Aye... ptain .. c'que tu m'as manqué!!

Bras ouverts, corps tendu, elle reçut sa furie en plein tronc…T’sais qu’j’ai bien cru njamais trevoir, hein… l’choc fut mitigé…mi fusionnel, mi douloureux…mais n’est-il pas vrai qu’la passion doit avoir son lot d’émotion…palette d’couleur en rouge et noir…grogn’ment qui s’fit entendre…la douleur d’sa chair, d’ses chairs qui soudain larmoyèrent entre c’macramé bien mal tissé qu’était sa plaie ré ouverte…grimaça, blêmit, sans honte, ou à peine…nput retenir un râle de déplaisir… Crefieu de diou !! C’que ca fait mal… mais sans plus, comparer à sa colère contre cette grosse donzelle au ventre arrondi qui avant d’grimper les escaliers du parvis pour offrir d’sa gouaille à la volée, les bouscula sans dl’excuse, ni d’pardon… hey toi la baleine, oui toi la haut, tveux mon poing sur ta pomme d’engrossée, sal’té d’coureuse de rempart… Lâcha la merdeuse à c’dos fuyant, elle ralait par habitude, plaisir, et s'fichait bien de ce pourquoi cette femme semblait si pressée, elle avait à faire faire quoi, pas son souci… Locarin revint à son agnelle qui ncessait dlui palper lbout d’gras…esquisse d’un sourire est offerte…sa furie continuait dtater son terrain d’jeu afin d’savoir si elle n’était pas prise de déraison à la voir tout contre sa tour…grognait Locarin…grogne éternelle...aimait sa furie au delà des mots…mais sfaire ainsi chatouiller nlui convenait guère…n’allaient-elles pas toutes deux devenir aussi cruches qu’toutes ces gazelles au cervelet cramé dès qu’leurs males venaient à leur conter fleurette ?

Réflexion faite…non !
Plutôt crever dans la s’conde…regard fugace tourné vers l’idiot invisible qu’tous en cette bâtisse qui lui fait front, semblaient implorer bien trop souvent, et attendit, attendit Locarin mais point d’foudre sur elles, ne vint à les transpercer…dommage, mourir ainsi aurait-été plus qu’délicieux !
Délaissa lpatron d’sa belle, la donz’engrossée mal dégrossie, et revint coller ses émeraudes aux onys brillantes qui lui donnèrent l’envie d’être damnée dans l’instant…échine électrisée lui fit oublier sa douleur sanguine au flanc…posa alors ses mains sur cette pomme aux airs mutins…offrit d’la caresse aux joues rosies…plaqua sans préambule ses lèvres aux affriolantes d’son enragée amante…s’entremêlent leurs organes coquins leur faisant oublier un temps, deux temps, l’endroit…


Mais qu’est-ce tu fiches ici, dis ?
Pis, si jte manquais, pourquoi t’es là,… ?
n’dure jamais bien longtemps les politesses avec la merdeuse…sauf sous d’l’alcôve, celle-là pouvait durer, perdurer, njamais cesser… …

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 21:05 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Alcalnn a écrit:
C'était le festival de vaudeville médiéval... Bonjour la prestance, le prestige et l'honneur... On se croirait dans une farce de gueux qui couchent à qui mieux mieux et qui se cocufie à tour de bras... Sa douce semblait vouloir sortir les crocs, les griffes.
Lui s'était rassit, relativement lassé de ce genre d'évènements. Ah franchement, la prochaine fois qu'on lui demanderai... Ah mince, il s'était déjà engagé. Zut! Il était eu.



-Je savais bien qu’il fallait que j’apporte la hache, tu me tempères mais j’avais raison puis c’est tout


-Tiens toi bien ma douce, il y a déjà assez de bassesse ici pour que nous en rajoutions. Je me demande si le mieux que nous ayons à faire n'est pas tout simplement de nous ecclipser. Mais ce serait faire affront à nos vassaux et amis et de toute manière un Blackney ne se laisse pas impressionner par si peu, si?


Et voilà que son enfant en remettait une couche, sans prendre de précaution en plus...


-Papa pourquoi la dame elle est grosse ?


-Doucement fils. Elle attend visiblement un bébé. lui chuchota t il.

C'était pourtant une belle matinée qui s'était annoncée et la voilà gâchée par quelques troublions et autres cadavres dans le placards ou encore polichinelle dans le tiroir.


_________________


Dernière édition par Attalus le Sam 23 Jan - 21:13 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 21:06 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

--Jean_lou a écrit:
Jean-Lou se réveilla parterre ….ah oui j’en étais où ? oui au mariage … bin qu’est ce que je fiche à genoux , je prie pas pourtant ,mais comment j’ai mal à la tête ? bon, bon, je vais épousseter mes habits car chuis pas très net là et JC risque encore de râler après moi. Il écouta le prêtre , les témoins parlaient et ça allait bientôt être le serment des oui-oui . Jean-Lou alla d’un pas de cabri alla donc chercher les alliances:



Et il fallait qu’elles soient présentées dans une choppe remise par la future mariée EStoile. Un truc de Duc dénommé Keur et de filleule Lodania . JC lui avait expliqué mais avec sa chute il ne se souvenait pas de tout .Il prépara donc cela au mieux en les posant au dessus sur de l’étoffe de soie rouge écarlate et s’en alla les remettre à une jolie Dame brune qui lui avait aussi été indiqué par son choux de Jean-Cloclo pas la blonde il lui avait dit , mais la brune qui est avec un templier au regard noir. C’est vrai qu’à y regarder de plus près, il ne riait pas trop ce templier et qui fallait certainement pas trop l’astigoter. D’ailleurs Jean-Lou s’en préserverait bien ne voulant pas se faire évincer par un gars dix fois plus fort que lui. Y’avait assez de son choux Cloclo qui des fois le balançait à une de ces cadences qu’il se demandait toujours s’il en reviendrait vivant de tout son manège nocturne.
Il se dirigea donc vers la jeune Dame brune et lui donnant les alliances et la grande choppe XXL. Ah ça pour être grande , l’en avait jamais vu de pareille et gravée en plus ?




Voilà Dame , il m’a été confi2 de vous remettre cela , de ce pas je m’en vais rejoindre mon bon ami très chéri-chéri de mon cœur ^^
Jean-Lou s’assura bien que c’était la bonne Dame , si c’était pas elle , elle n’y comprendrait rien et ne poserait une question ; enfin certainement à moins que ce soir une voleuse ?

_________________


Dernière édition par Attalus le Sam 23 Jan - 21:15 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 21:06 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Lodanya a écrit:
[rp]Estoile avait fait son entrée, une entrée magnifique... cela donnait presque envie... enfin presque... pour les autres surtout. Pas pour elle, pas pour la Longueville. La Liberté, telle celle d'un oiseau, cela lui allait mieux.

Un Oiseau... tiens... ça sentirait pas comme le brûlé ici ?? Non... IL avait dit, l'autre nuit, qu'il ne viendrait pas, qu'il haïssait les mariages. En même temps, Estoile était une de ses amies, une de celles qui comptaient encore, donc, peut-être que.

La cérémonie commença, avec quelques jolies paroles. Il était bien ce curé. Sa sœur estoilée lui en avait souvent parlé et elle ne pouvait que constater la véracité de ses dires.
Ah, l'Amour... que le Très Haut met sur le chemin des Hommes... Finalement, de par expérience, l'Amour ne valait guère mieux que le Sans Nom... Il faisait autant de mal, il était tout aussi destructeur. Bref. Peu Importait. Si elle était là en ce jour, c'était pour son Estoile et pour son Captaine Doré.

A la question fatidique du "si quelqu'un est contre ce mariage, bla bla bla..." , un homme fit son apparition... à l'étonnement de tous... fallait bien que ça arrive. C'est qu'elle en avait fait tourner des cœurs, la belle étoile ^^. Mais il se trouva que c'était une erreur de lieu...
Étrange... des lieux Saints, au Mont, il n'y en avait pas des tonnes. Peut-être que c'était sur le continent, finalement.

Une deuxième intervention... une femme cette fois-ci. Et enceinte jusqu'aux dents !! Cette fois-ci, ça n'était pas la faute d'Estoile. Elle avait certains dons, mais tout de même ^^.

La moutarde commençait à monter au nez de la Longueville. Perturber ainsi un tel jour. Mais cette femme paraissait si convaincante !!
Finalement, Anya avait bien fait d'offrir une serpillère neuve à Estoile.... sans doute aurait-elle à l'utiliser sur son futur époux.

La jeune femme s'était retournée à la vue de tous ceux qui s'agitaient autour de la femme. A force de s'énerver ainsi, elle allait mettre au monde son enfant dans l'église. Quel Mariage ! Pour sûr, on s'en souviendrait.
En se retournant, son regard croisa celui de Clément. Elle lui sourit. Il était venu, mais pourquoi ne l'avait-il pas rejoint devant ?
Encore des questions non élucidées. Où en étaient-ils tous les deux ?

Puis, le regard passant encore dans l'assistance, à chercher... Le père de Margot n'était pas là. C'était sans doute mieux ainsi. Ces derniers temps, avec la nouvelle qu'elle avait apprise, elle aurait sans doute été très sèche et dure... Mais elle rencontra un autre regard... Ainsi il était revenu en Normandie. Sans doute pour le mariage, rien de plus. Il avait fait une promesse à sa défunte femme, il repartirait sans doute après. Elle lui adressa un sourire, malgré la situation du moment qui paraissait grave.

Ce lieu devait lui rappeler tant de souvenirs. Il faudrait aussi qu'ils parlent. Mais plus tard... après la cérémonie... qui risquait de mettre du temps à se terminer avec toutes ces interventions.

Heureusement, le curé, et quel homme !! assurait bien l'office... gardant son calme. Elle l'aimait bien ce curé ^^.
D'ailleurs, il appela les témoins à venir se présenter et à dire quelques mots. Deux d'entre-eux venaient se présenter. Ce fut ensuite à son tour.

Le calme revenait dans le lieu Saint. Mais juste dans le lieu Saint !! Avec tous ces événements, elle en avait oublié son texte !! Et dire qu'elle s'était assurée, le matin même, qu'Attalus connaissait le sien, qu'elle s'était assurée qu'il dirait bien le OUI tant attendu. Et voilà que ELLE, oubliait ce qu'elle devait dire.....

Elle déposa sa fille dans les bras de Mahaut puis s'avança vers l'autel pour prendre la parole. Il faudrait improviser... mesurer ses mots.
Elle se présenta devant l'assemblée, humant discrètement l'air ambiant... ça sentait le feu... le brûlé. Elle ne put réprimer un large sourire, levant les yeux, elle LE vit. Il avait l'air heureux, apparemment, IL ne regrettait nullement d'être venu.

Elle repensa à la discussion qu'ils avaient eue, un soir, concernant ce mariage, et au discours que tiendrait la jeune femme. Elle avait changé. Depuis l'Aure, elle avait changé. Elda n'aurait jamais dû la ramener à la vie... quoique... maintenant, c'était différent, et... amusant... bien plus amusant...

Anya reprit ses esprits et commença.


A vous tous qui êtes là, je tenais à vous remercier de votre présence, témoignage chaleureux des sentiments que vous éprouvez pour les deux êtres qui sont prêts à s'unir devant nous.

Je vais commencer par vous, Messire Attalus, vous que j'ai croisé pour la première fois au Mont, lors de l'agrandissement de cette famille qu'est celle du Chat. Puis, j'ai appris à mieux vous connaître lors de ma mobilisation à Dieppe. Je n'ai pu que constater qu'Estoile faisait le bon choix et par la-même, que j'ai sans doute bien fait de lui offrir une nouvelle Sainte S' dont elle fera bon usage, je n'en doute point.


La jeune femme fit un clin d'œil à son amie.

Et nous pouvons aussi remercier Aristote et un autre être divin d'avoir été là, cette fameuse nuit, afin que vous puissiez assister à ce jour important qu'est votre union avec Estoile.

Elle leva les yeux en direction du Phénix, le remerciant de cette façon, d'avoir aussi été là pour elle cette nuit là. Sans cela, elle ne serait sans doute pas ici en ce jour, mais à côté du Très Haut... ou peut-être au chaud, dans les flammes... qui sait ?

Elle regarda ensuite Estoile.


Mon Amie, Ma sœur... ma jumelle. Voilà qu'après de dures épreuves, après la perte de mon filleul, de ta constellation, tu as su retrouver le bonheur auprès de cet homme. Tu le méritais tant. Te voilà comblée.

Je ne peux m'empêcher de penser à tout ce que nous avons vécu toutes les deux, mais je n'en dirai rien ici, cela restera entre nous et avec lui...


Anya leva les yeux vers le haut de la nef, une pensée chaleureuse pour Ossian, qui devait sans doute assister lui aussi à ce jour particulier. Ce beau diacre qu'elles avaient voulu détourner du droit chemin. Ce diacre devenu ensuite curé, quel gâchi... Echec de leur Mission, elles avaient échoué, la tentation avait été moins forte que son dévouement pour le Très Haut. Elles avaient perdu, mais beaucoup ri... quels souvenirs...

Tu es une femme de cœur, une amie véritable, prête à te donner entièrement pour tes amis, et même pour les autres. J'ai appris ce que tu avais fait pour les pestiférés, ce que tu avais fait pour moi alors que je n'étais quasiment plus, et cela, toute personne ne le fait pas. Et je t'en remercie.
Tu as aussi été une de mes meilleures élèves et j'espère que mon apprentissage n'aura pas été vain.


La jeune femme se retint de rire, imaginant le pauvre Attalus aux prises avec une Estoile furieuse, une serpillère à la main. C'est qu'elle savait bien viser, la belle.


A vous deux... que votre chemin soit parsemé de fleurs, que les ennuis, petits et gros, soient transformés en petits cailloux que vous saurez contourner.
Que votre amour soit éternel et que, malgré votre union, vous continuiez sur votre chemin de l'amitié pour vos proches... Eux, seront toujours là pour vous.


Elle jeta un dernier regard là-haut, en direction du petit point de chaleur qui appréciait d'être là en ce jour, lui disant, en pensée "tu vois, j'ai été sage^^", puis regard à Léo, se demandant s'il ne souffrait pas trop d'être en ce lieu. Regard à Clément, bien trop loin d'elle... regard à sa Perle, sa raison de vivre.
Elle retourna à sa place, laissant la cérémonie suivre son cours. Son devoir était fait... Elle espérait maintenant que la suite des événements serait plus calme... pas sûr... l'après-mariage risquait d'être riche en émotions... ILS étaient là... non, ne pas y penser, elle verrait bien comment tout cela se passerait...
[/rp]

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 21:06 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Clement a écrit:
Attalus ne fit qu'affirmer les dires d' Estoile. Il indiqua au prêtre, que l'on pouvait reprendre.
Bien, bien, bien. Clément se refixa sur les amoureux quand il entendit hurler :
Citation:
" Je m'oppose à ce mariage "

Quoi ?! Lui qui penser que cette phrase était rare lors des mariages.
Que se passait-il encore ? L'Attalus aurait un enfant caché ? Ou était-ce encore quelqu'un qui
s'était trompé de mariage ? Arf, celà demander éclaircissement, et pourtant Clément n'avait pas réellement
envie d'entendre cette histoire pour le moment. Tout ceci pourrait se régler plus tard !
Quel gâchis de temps. Se retournant vers le couple, il croisa le regard de la douce blonde qui
s'était retourner à son tour pour mieux voir la jeune femme, et lui sourit amoureusement.
Elle sourit à son tour, d'un regard emplit de mille questions, auxquelles il ne pourrait surement
pas encore répondre...
Les preuves de cette dame avaient interêt à être solides. De plus Attalus ne dit ne pas la connaître..Etrange.
Entre-temps un des organisateurs s'écroula dans un grand pa-ba-da-boum-boum-boummmmmmm .
Hé bien, en voilà un bien émotif..
La dame qui venait d'être la cause de ce fait, continua ses explications, jusqu'à ce que Balga
vint la couper en la sommant de quitter l'abbaye, elle et l'imbécile.
Puis le prêtre reprit la parole, priant la femme de se taire, et de s'expliquer plus tard !
Il voulait lui aussi terminer ce mariage, tant mieux, il allait pouvoir accélerer les choses !
C'était maintenant aux témoins de parler, Lodania allait nous faire un beau discours, comme elle
le faisait à chaque fois, et Clément pourrait l'admirer dans son ensemble.
La femme enceinte, vint s'asseoir tout devant, quel sans gêne. Car Alec, le garde d'Attalus
venait de conter l'histoire de vengeance de la femme..Même les gueux assis au fond n'étaient pas
aussi impertinent, enfin bref, elle se taisait, tant mieux.
Polissonne prit la parole en tant que premier témoin, puis se fut autour de Lodania.
Elle déposa la petite Margaut dans les bras de Mahaut, et Clément sourit en voyant la
petite puce qui ne lachait que difficilement sa mère.
Lodania avanca vers l'autel, elle avait l'air de réfléfchir..
Son discours fut clair et simple, mais sut surement toucher Estoile.
Elle jeta quelques regards dans la salle, et revint s'asseoir à sa place.

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 21:07 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Mitijo a écrit:
Juny, près de Mitijo tirait sur sa robe. Belle petite sous lieutenante d'Honfleur qu'on appelait souvent la grenouille, allez savoir pourquoi .

Tu es ravissante avec cette robe!! Tu risques de faire tourner la tête à plus d'un homme aujourd'hui...

Tu rêves, Juny. Toi aussi, la robe te va bien mais nous sommes des soldates et cela doit se voir ma belle .Viens allons nous asseoir puisque nous avons des sièges.

SHHHhhh , on se serait cru un jour de foire à Dieppe. Tant de gens se pressaient qu'il était impossible de s'approcher. Quelques visages connus, des bonjours en passant...

Bonjour! Bonjour! oh Corby , comment allez vous? et vos chansons? bonjour Mairina! Et Antiloque... bonjour à vous. Meleagre ...

De hochements de têtes en hochements de têtes toutes deux arrivèrent à un endroit où il leur était possible de poser leur pototin (qu'elles avaient ma foi fort bien faits, être soldate n'excluait pas d'être bien fichue).

D'accord elles étaient loin, d'accord elles ne voyaient pas les mariés et d'accord enfin elles étaient serrées comme sardine en caque mais bon le principal était d 'être là et puis ça les changeait du campement tout ce beau linge.

Il y avait des mouvements de foule, des phrases lancées fort, des murmures , des personnes qui se levaient devant elles et qui avaient l'air d'être indignées. Mitijo ne suivait pas tout, elle avait encore du mal à comprendre toute la parladure d'ici surtout quand elle n'était pas très attentive ce qui était le cas. En fait elle cherchait une personne importante à ses yeux et qu'elle n'avait pas revue depuis bien trop longtemps. Elle cherchait Nennya. Nennya lui avait dit qu'elle habitait au Mont. On y était, elle devait être là, sûrement devant, elle était une personne de condition et de plus chez elle. Mitijo, sourde à ce qui se disait autour d'elle tanguait sur la pointe de ses bottes qu'elle avait gardées sous sa robe. Tssh Mitijo quand apprendras tu à te comporter en dame ?! Ce n'était pas le sujet pour le moment. A gauche, à droite ... allait elle finir par l'apercevoir?

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 21:07 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Ricalisa a écrit:
Ricalisa observa de nouveaux les mariés, son fiancé était enfin devenu calme, il lui décocha même un sourire, elle répondit à son tour en lui prenant la main, et commença à jouer à entrelacer ses doigts dans les siens.

L'atmosphère était encore légèrement tendue après la dernière intervention du sergent Balgaroth. Celui ci n'était pas du genre nerveux, mais un passionné au grand coeur, qui se laissait bien facilement guider par ses émotions.

Bref ceci étant elle ne remarqua pas l'arrivé de Jean Lou, elle sursota même à l'entendre.


Voilà Dame , il m’a été confié de vous remettre cela , de ce pas je m’en vais rejoindre mon bon ami très chéri-chéri de mon cœur ^^


Tout d'abord elle le pria d'être plus DISCRET !!! Puis elle lui chuchota

oui..euh écoutez je crois que je vais avoir besoin de vous, j'aimerai ....

Confidence faite à son nouveau complice, elle se tourna vers son fiancé :

Je m'absente, tu sais pourquoi ...

Elle lui sourit une derniere fois, puis elle se leva silencieusement un étrange sac en toile dans la main, se laissant guider par Jean lou dans un endroit plus discret...

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 21:08 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Louvalou a écrit:
Louvalou entendit un grand fracas venant de la grande porte et un homme arriva tout essoufflé et cria:

Citation:
" Je m'oppose à ce mariage "


Elle étouffa son cri dans ses mains et ne comprit pas immédiatement la situation.

Qui était donc cet homme qui osait bafouer de la sorte le mariage!!
Tout le monde était indigné et révolté.

Louvalou était abasourdie et si choquée qu'elle perdit le fil du temps ,quand une femme arriva et lança à l'intention de Messire Attalus des propos que louvalou ne comprenait plus.

Elle fut chagriner de voir le mariage salit de la sorte,peinée pour les deux époux et elle se mit à prier pour que tout s'arrête et que le plus beau jour de ces deux futurs époux le reste.

Enfin le calme revint .

Louvalou en fut soulager et chassa rapidement les derniers évènements de sa tête et ainsi se reconcentrer sur l'union de ces deux êtres qui le méritaient.

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 21:08 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Gis01 a écrit:
Voila que Lave débarquait en trombe dans l'église; en la voyant Gis craignit le pire et son sentiment s'est révélé juste quand elle cria qu'elle était enceinte d'Attalus. Gis éclata de rire. Fallait tout le temps qu'elle se fasse remarquer Lave... Pas moyen autrement. Heureusement Angy emmena plus loin Lave sinon ils allaient passer la nuit à la messe avec Lave qui continuerait de grogner tout le long.. Ouf, merci Angy... Very Happy

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 21:09 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Zizou13 a écrit:
La cérémonie enchainait les rebondissements. Ah ça, on s'en souviendra.
En ce moment, tout le monde est sensible et sur les nerfs, mais dans quelques temps tout le monde en rira, du moins c'est ce que l'homme pensait.
Les doigts entrelacés dans ceux de sa Rica, il écouta l'intervention de Loda. Et quelle belle intervention. Il s'en voulait quelque peu d'avoir coupé les ponts avec tous ses anciens amis et amies de Bayeux. Mais quoiqu'il se dise, ils ont chacun laissés une trace dans son cœur, car l'amitié ne disparait pas, tant qu'elle n'est pas salit.

Et voilà que l'organisateur s'approcha, lentement tel un félin chassant sa proie. Sauf que là, sa proie s'était sa Rica. Et le Turcoplier détestait bien une chose c'est qu'on léchouille l'oreille de sa Rica.
Son regard noir refis surfasse et il fronça les sourcils.
Sa douce le regarda alors, lui montrant se qu'elle avait en main. Il comprit alors et dessina un léger sourire sur son visage.
Mais il n'aimait pas du tout ces chuchotements. Prenant sur lui, car pas le moment de faire une crise de jalousie, il lâcha la main de sa fiancée pour qu'elle parte, avec quelque peu de réticence. Mais il ne la lâcha pas du regard un seul instant.
Soufflant un bon coup, il calma ses nerfs a vif, et essaya de positiver.

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 21:10 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Matouminou a écrit:
Cette voix...Matou se crispa aussitôt....Lave....oui c'était bien elle...Et elle s'opposait au mariage...prétextant que le futur marié l'avait mise enceinte.
Matou ferma les yeux et déglutit...elle avait chaud tout d'un coup. Elle savait que Lave avait décidé de se venger de l'armée d'Attalus mais là, elle y allait un peu fort.


Lave...murmura-t-elle, en donnant un léger coup de coude à son mari...je n'y crois pas...qui lui a indiqué où le mariage avait lieu?

Les paroles eurent l'effet escompté.Un grondement sourd s'éleva, des personnes firent des réflexions...Elle vit Lave s'avancer dans l'allée. Matou allait intervenir pour ramener Lave à la raison, lorsqu'elle vit Angy prendre Lave par le coude et l'entrainer vers la sortie. Elle vociféra encore quelques paroles et elle disparut avec Angy. Matou poussa un soupir de soulagement. Quoi qu'il en soit, elle irait s'excuser auprès des mariés après la cérémonie. En tant que maire de Fécamp, elle ne pouvait pas faire moins.
La foule se calma, chacun se reconcentra sur la cérémonie. Décidément, elle n'avait jamais vu un mariage aussi mouvementé!

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 21:11 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Donarpan a écrit:
Cela faisait 3 jours que dona était arrivé au Mont saint Michel et jamais autant son beau pays l'Irlande lui avait autant manqué.

c'était donc enfin le mariage de sa belle amie Elwen...

Pourtant en ce pale matin, même le chant des oiseaux lui semblait triste.
Que de chemin depuis le soir de sa rencontre avec son amie Estoile, la mort et les deuils de ses 5 épouses.
Assis sur le bord du rempart Nord, la mer l'appelait encore et toujours.

Pourtant les invités étaient arrivés petit à petit, et du vieux poste de garde abandonné ou il avait trouvé refuge, il avait esquissé un sourire en voyant toutes ses amies du passé arriver, rouge d'un dernier effort de la montée des pentes du mont...
sa belle sœur ciciaa toujours aussi belle, sa tendre amie natmoula de Lisieux, sa plus ancienne amie de beuverie ricalisa de Bayeux, sa voisine de Honfleur farandole, et puis dame arianrod, wallan et tant d'autres...

Il était temps de descendre, les premières cloches avaient sonné, annonçant un grand mariage.
Il fallait être un grand homme chanceux pour se marier avec une Estoile
Il fallait être un homme Beni du divin pour avoir touché le cœur d'une Estoile
Il faudrait être maudit pour perdre le sourire offert d'une Estoile....

"C'est un jour heureux et seulement cela" se dit il
Dans ses mains serrés, un présent non pour les mariés, ce qui n'était pas chose courante mais pour la fille de Estoile.
Dans un étui trop juste de cuir, un parchemin de papier portant ses armoiries d'Irlande, une harpe celte sur des feuilles de chênes argentées.

Discrètement, le manteau et la capuche remontée, il entra dans la bâtisse ou commençait la cérémonie.

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 21:11 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Asticot a écrit:
[rp]Décidément, que de rebondissement ! Le baron accrocha le regard de sa vicomtesse, lui montrant sa désapprobation.. quel était donc cette cérémonie où d’aucuns et d’aucunes manifestaient de fallacieux arguments à l’encontre de cette union. Le prêtre finit par prendre les choses en mains, indiquant clairement une évacuation au prochain qui oserait.

Quelques instants furtifs, il pensa combien il aurait aimé avoir un jour être l’époux de la femme qui était aujourd’hui à ses cotés. Cruelle désillusion… pincement au cœur de voir à présent cette incompréhension qui s’installait entre eux.

Chassant ces idées dérangeantes, il chercha du regard l’un des hommes efféminés afin de voir s’il pourrait leur remettre les présents aux mariés.[/rp]

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:26 (2018)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du Forum -> Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille -> Au Manoir de Creully -> - Aile Publique -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 316, 17, 1821, 22, 23  >
Page 17 sur 23

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com