Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du Forum
Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille
Les Terres du Baron Attalus et de sa Famille
 
Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 ::
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 521, 22, 23  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du Forum -> Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille -> Au Manoir de Creully -> - Aile Publique -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:31 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Soliarok a écrit:
[ mont Saint Michel; Auberge des Trois Plumes; à l'aube.]

Soliarok fut réveillé à l'aube par le fils de l'aubergiste; conformément à sa demande.

Bien le bonjour messire, un bain chaud vous attend en bas et le barbier ne vas pas tardé à arriver.

Apres avoir remercié le jeune homme de quelques deniers, Soliarok ce leva et decendit prendre ce détendre dans le bac d'eau bouillante de la salle d'eau de l'auberge.
L'eau était légèrement parfumée et Soli reconnu la fragrance de l'arnica. Décidément, pensat-il, cet aubergiste pense à tous.
Quelques minutes plus tard, le barbier entra dans la salle et ce mit au travail. Soli préfairait en général ce raser lui-même; le fait de laisser quelqu'un dérrière lui avec une lame bien éffilée ne l'enchanté guèrre; mais pour l'évènement il fit une exception.

Sa toillette fini et apres une légère collation dans la salle commune, Soli remonta dans sa chambre ce maitre en tenue. Bretuald finissait de faire le ménage.

Dis moi petit, n'est-ce point là le travail d'une chambrière?
Si messire, mais je voulais admirer les belles armes que vous avez là, alors j'ai pris sa place.

Soliarok s'approcha de la table et pris l'épée dans ses mains.
Cette épée sort de la meilleur forge de Clermont en auvergne, c'est là-bas que sont forgée sles meilleurs lames du royaume. Regarde, sur chaque côté de la lame sont gravées des étoiles. d'un côté elles représente la constélation d'Orion le chasseur; et de l'autre la constélation du cygne, la croix du nord. La garde est recouverte de cuir de cheval et de lin; le melange des deux permet une meilleur tenu en main car le lin absorbe la transpiration et évite que l'épée ne glisse des mains de l'épéiste. La pierre précieuse sur le pommeau est une amétiste, on prétend qu'elle protège du mal. C'est mon cadeau pour la jeune mariée.

Soli reposa l'épée et prit la hache.
cà, c'est celui pour le marié. Une hache de combat à lame double. Tu vois, le manche est taillé dans de l'ébène, un bois presque aussi solide que le chêne mais plus léger. Tu vois ces anneaux de bronze placés à intervale régulier, c'est pas seulement décoratif, ça permé de renforcer le manche et de bloquer les lames adverses sans briser le manche. La lame double, elle, à était forgée en forme de papillon. Bien utilisée, cette hache peut fendre un homme en deux d'un seul coup.

Soli regarda par la fenêtre et vis qu'il était temps pour lui de se rendre à la cérémonie.
Laissant ses consigne au jeune homme, il partit d'un pas tranquil.

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:31 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:32 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Attalus a écrit:
[Dans l'eglise]

[rp]Attalus patienta. Il fit signe à Alec qui se trouva non loin de venir à lui.

Retourne au Mont et postes toi devant la chambre de Dame Estoile.
Charges toi d'accompagner la Témoin, dame Lodania jusqu'ici. Je dois la faire s'avancer jusqu'à l'autel pour la cérémonie.

Et en même temps, assures toi que ma future prenne bien la route de l'Eglise.


Alec hocha la tete et claqua talons avant de resortir de l'Eglise d'un pas énergique.[/rp]



[ Au Mont avec Alec - Attalus au chaud à l'Eglise]
[rp]

Alec avait suivit les directives d'Attalus à la lettre. Il se trouva à côté de la chambre d'Estoile, la mariée.Il frappa à la porte doucement.

Alec au rapport. Le Capitaine m'envoi pour accompagner Dame Lodania jusqu'à l'Eglise. Je reste à côté, j'attend.

Le Garde resta dans le couloir en attendant l'objet de sa mission.[/rp]

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:32 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Rogue8 a écrit:
[rp]Cette traversée qu'il craignait un peu tumultueuse fut bien au contraire onirique.
Avec son aimée à ses cotés il vit au fur et à mesure s'avancer le majestueux Mont avec son abbaye se dessinant au fur et à mesure.
Toutes craintes furent vite balayées par la sérénité et la majesté des lieux.

Ils arrivèrent finalement trop vite sur le quai du débarcadère et descendirent avec les autres convives du bac, encore émerveillés de cette vision baignée de Grâce Divine.

Rogue prit son épouse par le bras pour se diriger avec elle vers leur lieu de repos pour cette nuit afin qu'ils se rafraichissent et se préparent pour le grand jour.

Il se disait qu'il était vraiment fort agréable de voyager et de découvrir de nouveaux lieux.
Il avait encore plus hâte de bientôt partir en voyage de noces désormais.
[/rp]

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:33 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Estoile a écrit:
[rp] [ Au mont dans la chambre de la future mariée]

EStoile avait très mal dormi se rémorant sans cesse les conseils avisés de ses amies pour la nuit de noces qui l’attendait . Le grand jour était là , le soleil éclairait sa chambre mais elle ne savait plus si elle allait dire oui ou non à Attalus tellement les propos tenus par ses amies l’avait grandement effrayée .
Elle devait se lier à vie avec lui mais la question restait en suspens , le jeu en valait-il la chandelle , oui ? non ?... plongée dans un bain parfumé de roses , elle ne savait plus où elle en était ? Ismelda s’avança vers sa maîtresse l’air contri :


Y’a quelque chose Ismelda , t’as une de ces têtes ? tiens aides moi donc à vite me sécher avant que je ne prenne froid et tu m’enduiras de crème pour mieux enfiler ma Robe .

Ismelda s’exécuta et parvint à lui dire l’impensable :

Oh Ma Dame , je suis bien embêtée car vos atours ne vous ont pas encore été livrés.

EStoile horrifiée …. oOOOhhhhh , laisse moi de suite et cours vite chez la couturière voir ce qu’il se passe ?

Estoile crisait maintenant à mort et n’arrivait plus qu’à crier avec grand désespoir :

OU EST MA ROBE, où est ma robe , OU EST MA ROooooBbbbbEeeeee , je suis damnée , quel mauvais présage ?

De trop grande émotions contenues , elle fondit alors en larmes , toute secouée de spasmes ... Crying or Very sad [/rp]

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:34 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Yrka a écrit:
[sur les chemins , quelque part en Normandie ]

Yrka trainait ses basques , trouées d'ailleurs , le froid et la faim la rendant hargneuse.. elle râlait la brune, les chemins de moins en moins prolifiques en denrées et richesses... faut croire que le pays entier était devenu pauvre..pourtant , l'en voyait des nobliaux promener , affichant leur superbe et leur dorures , leur peau fraîche et légèrement teintée d'un mépris qui faisait grogner la gueuse..

- saleté d'campagne.. y a rien ici qu'de la boue, des champs et des bouseux..même pas d'fruit à cueillir ni champignon à ramasser..ppff fait que pleuvoir dans c'trou!


Yrka râlait , son occupation favorite à vrai dire , en dehors de celle de boire et détrousser riches et bourgeois, ou trousser jolies filles.. en réalité ne troussait plus que sa belle depuis des lustres ..

La gueuse myope plissa les yeux, apercevant une silhouette qui marchait telle un canard, vraiment comique la donzelle!
Yrka s'étala dans un fourré, vieux réflexe de brigande, attendant que l'oiselle s'approche gentiment, feignasse jusqu'au bout qu'elle était , adorant n'avoir qu'à tendre la main pour recevoir.. elle ricanait toute seule lorsque la jolie demoiselle arriva à sa hauteur...

Elle l'observa , la boiteuse, l'eclopée.. et l'coeur de la brune arrêta au dernier moment le geste qu'elle n'avait même plus besoin de commander pour l'actionner , à savoir assener un coup sur la tronche et s'emparer de la cargaison du baladeur imprudent... elle se leva d'un bond et se campa devant la blonde en bequilles:

- Heyy toi... où t'vas comme ça? si c'est là haut t'en as pour des heures à c'rythme !

Yrka detailla la mine fatiguée de la jolie demoiselle, grimaçant de la voir soupirer..

- m'est avis qu'une armée t'a marché d'sus sans même s'excuser à toi hein? ppff t'as pas bonne mine!! tu veux boire un coup? j'ai rien à becquetter mais d'la gnôle toujours hinhinhin...

puis plus bas , continua:

-t'inquiète.. j't'aurais bien détroussée mais j'deteste ces porteurs de décorations à la tête aussi vide qu'mon désir d'redemption , ces faucheurs qui n'ont qu'le pouvoir en tête.. pis t'es jolie..

La brune la regardait, souriant et se dandinant comme la môme qu'elle était encore malgré tout.

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:35 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Farandole a écrit:
[rp]Fafa peinait à monter la côte, soufflait et râlait..

Elle n'aurait pas pu se marier en bas, Estoile ? Ou alors, ils ne veulent pas d'handicapé, pensa-t-elle.
Allez, arrête de geindre, ma fille et avance, car à ce rythme, tu vas tout rater...

Elle était sur le point de se donner un coup de pied aux fesses lorsqu'une jeune femme l'interpella.

Heyy toi... où t'vas comme ça? si c'est là haut t'en as pour des heures à c'rythme !

Arff, je le crains, oui..satanée de mont...

m'est avis qu'une armée t'a marché d'sus sans même s'excuser à toi hein? ppff t'as pas bonne mine!! tu veux boire un coup? j'ai rien à becquetter mais d'la gnôle toujours hinhinhin...

Exactement, mademoiselle... et l'armée de mon pays en plus ! Mais bon, je ne suis pas là pour me plaindre, je dois monter jusqu'en haut du mont pour le mariage d'une amie. Et un coup de gnôle ne me fera certainement que du bien.

Le jeune femme était quelque peu spéciale, mais peut être pourrait-elle aider la honfleuraise à arriver là haut au plus vite.
Fafa lui sourit et se présenta :

Je suis Farandole, je viens d'Honfleur, enchantée jeune fille !
Si vous m'aidez à monter jusque là haut, je vous garderai une place pour vous restaurer.. vous me semblez bien affamée...


L'audace et le franc-parler de la jeune femme plaisait beaucoup à Fafa, alors elle lui fit un clin d'oeil et approcha sa main pour lui serre la pogne en se demandant comment elle faisait pour la trouver jolie avec sa gueule cassée...[/rp]

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:35 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Sardanapale a écrit:
[À l’auberge, la veille au soir]

Dans l’âtre, une haute flambée crépitait en léchant la pierre de la cheminée. Sardanapale avait retiré ses bottes, et présentait la plante de ses pieds au foyer illuminé. La chevauchée avait été éreintante, et le climat hivernal normand leur avait pénétré les os, jusqu’à la moelle, tout au long de leur parcours à travers le bocage embrumé. Les landes désertes à la végétation ensommeillée, les villages isolés du Cotentin, à peine aperçus, avaient défilé de part et d’autre des deux chevaux au grand galop. Puis ils avaient vu s’approcher la haute silhouette du mont, et l’humidité s’était faite plus présente. Leurs grandes pèlerines de voyage s’étaient soudain recouvertes d’une fine couche de rosée, et ils avaient senti des gouttes perler sur leur nuque.

Aussi les époux avaient-ils apprécié sans commune mesure le confort chaleureux de cette chambre d’auberge, et les lourdes tentures qui doublaient la protection des volets. Sardanapale avait vu le teint de son épouse reprendre des couleurs, et ses yeux pétiller à l’unisson des flammes.

Leurs effets avaient déjà été rangés, aussi s’étaient-ils tout d’abord lavés de la crasse du voyage, avant de revêtir des vêtements propres et secs. Il avait encore fallu à Valentiane quelques ablutions supplémentaires, aidée par la petite bonne de l’auberge, et cette préparation avait été si longue que le vicomte avait commencé à se demander si la circonstance n’était pas envisagée par Valentiane comme une réédition de leur nuit de noce, ou au moins comme un cérémonial de retrouvailles, après quelques mois de séparations. Alors, comme il en avait à présent l’habitude, Sardanapale avait loué le Très Haut de lui avoir confié une épouse qui avait le sang aussi bouillonnant que lui, et la même faculté de se dégeler en un rien de temps.

Aucun enfant dans les environs, pas de domestique surgissant inopportunément, une collation déjà disposée sur la table, la porte close et pas d’obligation pour la soirée, les Termonde étaient seuls au monde, dans ce petit bout de Normandie enfermé par la mer. Certes, la fine fleur des personnalités du duché prenait en ce moment ses aises dans des chambres contiguës, mais les murs épais et la pénombre de la pièce offraient une protection symbolique, comme si la terre entière s’était refermée sur eux-mêmes.

Puis, de la petite pièce à côté, la jeune bonne surgit et après une révérence, disparut définitivement. Le vicomte se tourna vers la porte et, conforme à l’image qui venait le réconforter lorsque la solitude lui brûlait le corps dans sa tente militaire, Valentiane apparut dans le chambranle.

Instantanément, chaque parcelle du corps de Sardanapale se redressa à cette vision.

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:38 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

--Jean_cloclo a écrit:
[rp]Jean_Cloclo s'était couché tard car il avait regardé chaque petit détail de l'organisation du mariage.

Il entendit une voix lointaine l'appeler:

JC...JC Aller réveilles toi mon cloclo c'est pas le temps de faire la grasse matinée avec ton Morphée adoré. Leves toi tout de suite ou je pique une grosse colère, une très grosse.

Mais qui c'etait ?? On aurait dit la voix de Jean_Lou mais c'etait pas possible car il devait etre au mariage ce jour.

Ahhhhhhh le mariage. C'est à affreux je me suis pas réveillé et toi qui vient me crier dans les oreilles sans me reveiller. Tu es vraiment pas gentil gentil Jean_Lou.
Je dois vite me préparer, dehors dehors dehors.

Il renvoya son compagnon de la chambrée pour se vêtir et fair ce qu'il avait à faire.

Jean_cloclo arriva au mariage et vit que le marié, le pretre et certains invités étaient déjà là.

Seigneur, Baron, futur marié Attalus vous allez etre enchanté. On a fait cela vraiment à fond avec Mr Lou mon assistant co-organisateur.
Vous n'allez pas etre déçu, ni vous ni votre Dame qui en sera baba d'admiration devant les fleurs qui sont bien sur resplentissante.


Se penchant vers un être adorable et jolie jolie avec sa petite tenue.





Il est miiiignnnooon. Un vrai toutou choux. Par contre, il devra rester avec Brutus à l'exterieur pour pas qu'il soit attiré par les fleurs et qu'il lève la patte.
Cela serait regrettable
^

Le chien du Baron Attalus, Monbô portait bien son nom, il est vraiment mignon ainsi vêtu.

[/rp]

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:40 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Polissonne a écrit:
[rp]Polissonne qui avait prit la route depuis rouen fit une traversée assez mouvementée le vent avec une fine pluie battait comme un chant frêle pour annocer un mariage heureux, elle pensait a ses ami(e)s qui se mariés dans très peu de temps même en heures cela se comptait, oui elle n'avait rien oublié du moins le pensait elle.

Une fois arrivée au mont St Michel elle prit son fidèle destrierl Topaze afin de pourvoir arriver, le temps de se préprer, ne voulant pas arriver en retard. Elle arriva enfin dans une auberge et se mit en quête d'une chambre. Polissonne se prépara rapidement après avoir pris un bain chaud, fin prête elle se dirigea vers l'église, ele etra en se signant et vue son ami Attalus près de l'hotel.

S'approchant du futur marié lui fit une bise sur la joue.


Alors tu es prêt pour ce grand jour? Comme tu vois je ne suis pas en retard! Jen'aurais pas manqué vostre mariage pour rien au mon de mon ami!
[/rp]

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:40 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Akkar a écrit:

Le Majester Akkar avait été demandé pour une mission de haute importance mais surtout de celle qui n’avait jamais faite jusqu’à maintenant. Estoile son sergent d’arme se mariait et elle lui avait demandé d’en être le père adoptif et de la conduire à l’autel. Il se souvint avoir ressenti un sentiment de fierté en lisant la missive reçue (car il l’appréciait beaucoup). C’est donc à brides abattues qu’il chevaucha à travers les villes , villages et hameaux qui le menèrent jusqu’à Avranches. Akkar aurait pu voyager les yeux fermés tellement il avait parcouru le royaume en tous sens , le connaissant par cœur et pouvant être accueilli facilement ici ou là pour se restaurer et dormir juste ce qu’il faut.
Arrivé dans la baie d’Avranches , il n’eut pas de mal à trouver une embarcation et son meneur pour l’emmener jusqu’au Mont Saint Michel si imposant. Maintes pêcheurs étaient là proposant au plus offrant leurs services car il savaient tous qu’un mariage avait lieu là-haut et qui plus est celui de la belle EStoile qui était née ici.
La traversée se passa sans encombre et le sénéchal montra au marin une bourse remplis d’écus à ras bord.



Si tu me mènes jusqu’en la demeure de la Dame de Saint Ursin , je te la donne pleine .



L’homme ne se le fit pas deux fois à croire que le Très-Haut avait entendu ses prières , il gagnerait aisément sa vie en ce jour d’huis.

Il conduisit donc le templier jusqu’au manoir , cela faisait une trotte tout de même mais Akkar suivait patiemment en regardant l’élégance du Mont et l’agitation extérieur qu’il recelait. Outre les pèlerins toujours nombreux , moult charrettes essayaient de se frayer un chemin.


Vous êtes arrivé Messire , c’est bien ici , je peux disposer ?


Oui allez bonhomme et qu’Arsitote vous protège , tenez voilà votre du.

Son accompagnant s’éclipsa heureux d’avoir bien gagné sa vie.

Akkar toque au heurtoir de la porte principale du Manoir et un homme vint lui ouvrir , étonnant non ?


Bonjour Messire , je suis Amaury le palefrenier d’EStoile et je vous attendais , elle m’avait prévenu de votre arrivée imminente . Suivez moi , vous allez pouvoir vous restaurez et vous préparez pour la cérémonie



Le templier s’exécuta en le suivant , ne pipant mot. Ils arrivèrent dans une pièce où le feu rougeoyait dans la cheminée. Sur la table il y avait de quoi bien se régaler après un voyage très long et aussi était disposé le nécessaire pour faire un brin de toilette . Décidémment EStoile avait pensé à tout.


Je vous laisse Messire et vais prévenir ma maîtresse de votre arrivée.

Qu’il en soit fait ainsi alors décrocha le Magister templier à son hôte du moment.



Il en avait fini de ses ablutions, était habillé tel qu’il était toujours , sobre et simple qu’on toqua à sa porte :


Entrez …?

Oh , Akkar c’est moi EStoile , venez que je vous embrasse mon prince noir , je suis si heureuse de vous voir , vous m’avez manqué comme tous mes frères et sœurs ; venez ils faut nous pressez maintenant, tout va si vite en ce moment.


Ah soeur EStoile mais moi aussi je suis content de te voir enfin , alors c’est aujourd’hui le grand jour ? allons y donc puisque tu le demandes si expressément.



Elle était merveilleuse dans sa robe et toute en beauté , il la suivit avec bonheur de la retrouver. EStoile demanda à son intendante Ismelda si le carrosse était prêt , celui que Porphy lui avait offert à son baptême et ils montèrent tous deux à l’intérieur pour se rendre à l’abbaye du Mont.
A part des sourires de connivence , rien ne fut dit car le trajet somme toute fut assez rapide.
Akkar sortit le premier et tendit sa main à la belle :



Si Ma Demoiselle EStoile veut bien se donner la peine de descendre .



Oh Akkar si tu savais comme je suis impressionnée , cela me rassure d’être à ton bras et encore mille fois merci d’être venu et de m’accompagner, je suis si heureuse que tu sois à mes côtés



Ils entrèrent dans l’abbatiale et ensemble remontèrent la nef centrale jusqu’à l’autel, Akkar était vraiment impressionné par le faste de la cérémonie et la beauté des lieux .
Puis la regardant il lui souffla dans un murmure


Te voilà arrivée à bon port EStoile , j’ai vraiment été ravi d’être ton père adoptif , merci aussi à toi , à plus tard et profites bien de chaque moment car c’est dans une vie unique un mariage.


Akkar se voulut rassurant , il l’aurait bien embrassée pour l’encourager mais hésita , déjà l’abbaye se remplissait . Il laissa donc EStoile à une place convenue pour elle car évidente et se retira sur le côté attendant le début de la cérémonie.

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:40 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Frizthecat a écrit:
[rp]Frizthecat arriva de Bayeux au mont st Michel ,se dirigea a l'auberge ou une chambre lui été réservé

pris un bain s'habilla et se dirigea a l'église en espérant ne pas arrivé en retard pour la célébration du mariage de ses amis

a l'autel vit Attalus et sa Sœur,

s'approcha fit la bise a sa sœur Polissonne,


]Bonjour sœurette tu as fait bonne route,et toi Attalus pas trop tressé pour ce grand jour[
[/rp]

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:40 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Guillaumedenormandie a écrit:
[rp]La soirée au Mont et la nuit qui l'avait suivit avaient été des plus charmantes. Ils avaient suivit le programme improvisé par Prud, se promenant dans le parc a flanc de colline, puis allant se sustenter dans un petit restaurant où ils purent déguster différents fruits de mer. Guillaume qui avait une faim d'ogre après un tel voyage, commanda un tourteau et une assiette de moules, le tout bien entendu assaisonné de crème fraîche. Le cadre du restaurant, construit comme tout ici en granit et éclairé par de petites bougies était idéal pour un dîner en amoureux. Ils mangèrent et burent tout leur content puis payèrent leur dû et cherchèrent une auberge. Ils jetèrent leur dévolu sur une taverne ou le ménestrel Soliarok chantait quelques chansons pour animer la soirée. Celle ci dura donc encore un petit peu, mais les deux amants ne tardèrent pas à aller trouver leur couche. Il fallait être en forme le lendemain pour le mariage !

Au petit matin, un employé de l'auberge ( probablement le fils du patron ) vint les réveiller, comme apparemment tous les clients de cette nuit là. Il semblerait que ce mariage ait attiré beaucoup de monde, et au vu du prix de la nuit, peu de pauvres bougres.
Guillaume s'installa devant un des miroirs, fit sa toilette et se rasa de près. Il savait qu'il y avait un barbier à l'auberge, mais il devait être occupé, et Guillaume aimait bien se raser. C'était un de ses rituels de réveil. Se lever, se rincer le visage, puis se raser le réveillait et lui ouvrait l'appétit. Enfin tout ouvrait l'appétit de Guillaume qui depuis peu se mettait à manger plus que de raison... Il ne grandissait pourtant plus !

N'enfilant pour le moment qu'un vêtement léger il alla passer commande pour un petit déjeuner royal servi dans la chambre. Toutes les pâtisseries, le bon pain bien frais, les confitures accompagnés de l'indispensable bol de lait de Guillaume partirent bien vite rejoindre les moules et le tourteau. Le petit déjeuner fût achevé prestement, il fallait encore s'habiller, se coiffer... bon, pour lui c'était plutôt rapide vu le peu de cheveux qu'il avait...

Guillaume ayant naturellement fini de se préparer avant Prud, il l'aida à fermer son corset et à la coiffer. Quand enfin ils furent tout deux présentables, parfumés et habillés pour la circonstance, ils rejoignirent leurs chevaux, brossés et sellés par le palefrenier et gravir à nouveau le Mont, vers la Merveille.

Arrivés devant les immenses portes de l'église, des servants vinrent s'occuper de leurs chevaux. Offrant le bras à sa douce connétable préférée, il regarda la liste des invités puis se dirigea à l'intérieur.

Bien le bon jour messire ! Prud de Rouen et Guillaume de Normandie... nous avons des sièges, d'après la liste. Pouvez vous nous mener à nos places ?


L'église se remplissait déjà rapidement et Guillaume eut le temps d'apercevoir des visages connus. Une fois leurs sièges indiqué, puisque la cérémonie n'avait pas commencé, et que le Baron ne semblait pas en grande conversation, ils allèrent le saluer.

Bonjour Baron, je tenais tout d'abord à vous dire que je suis flatté de votre invitation, et bien entendu à vous souhaiter tout le bonheur du monde ! Ce mariage ne peut qu'être une réussite !
[/rp]

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:41 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Leovigild a écrit:
[rp][Mayenne deux semaines avant]

Il était dans sa boulangerie quand Leo reçut la visite d'un pigeon, regardant l'animal il aperçut un parchemin, il attrapa délicatement l'animal, le mis dans la cage réservée à cet effet et lu le par-chemin.
Une semaine qu'il avait quitté la Normandie et le voilà qu'il devait y retourner son Amie Estoile et Attalus se Mariait. Leo alla à la fenêtre se demandant s'il fallait y aller ou pas ... il avait quitté cette Normandie en pleurant à chaude larmes, voyant ses amis et surtout... l'encapuchonné... Et il savait qu'elle serait présente au mariage.



Ca faisait une semaine qu'il avait répondue à l'invitation. Tout ce bousculait dans sa tête la lettre faite au duc Keur, le fait que l'encapuchonnée lui manque terriblement, le fait qu'elle soit menacée, il devait prendre une décision... Repartir ou resté avec Carmen... Il avait posé le pour et le contre... mais sa décision était prise un retour définitif en Normandie... Pour le mariage et enfin déclarer son amour à l'encapuchonné et la protégé s'il le fallait.


Appelant à la rescousse ses nouveaux amis qu'il venait de se faire en deux jours sa charriote était prête. Leo dit au revoir à ses nouveaux amis et quitta le Maine et Mayenne. Il passa dire au revoir à sa fille des larmes en guise de départ un départ triste, mais elle serait heureuse...


[Direction le Mont Saint Michel]


Un mélange de sentiments... De la tristesse pour avoir laissé Carmen et de joie, car il allait re-trouver tous ses amis, sa terre, sa vie et ... Elle. Cela faisait Un jour qu'il était parti de Mayenne il s'arrêta entre Alençon et Argentan, il n'était plus qu'à une journée de Lisieux, de sa terre... La nuit fut agitée un brigand avait essayé de lui voler sa chariote avec tout ce qu'il possédait fort heureu-sement il avait gardé les habitudes du voyage et ne dormait que d'un oeil.


Le reste du voyage se passa bien, le seul souci était d'être au Mont en entier et au sec... Regardant autour de lui une barque se présenta à lui, un coup d'œil du côté droit un autre du côté gauche et hop il sauta dans la barque enlevant le boute de la bite d'amarrage commença à ramer le courant était assez fort il lutta pour accoster enfin sur ce rocher le Mont Saint Michel, il pensait que ce lieu lui rappellerait de mauvais souvenirs qui l'attristerait... Mais même pas.


Il songeait qu'à une seule chose revoir ses amis, car la plupart serait là et surtout revoir Anya qu'elle allait être sa réaction ? Étais ce une bonne idée d'être venu sans l'avoir prévenu ? Aurait-elle le même désir que lui ? Toutes ces questions il se les posa en montant jusqu'au lieu ou allait être célébré le mariage du siècle ...

[Arrivée au mont]


Il arriva jusqu'à la bâtisse un petit pincement au cœur quand même, mais pas ce qu'il imaginait ...


Un homme venait d’annoncer qu’il fallait regarder les listes pour voir ou se placer. Il regarda la liste des invités débouts, son nom n’apparaissait pas, il esquissa un sourire être assis étais pour lui une bonne chose... Poser son fragile postérieur, quelle bon début de journée, il regarda quand même la liste pour voir si il était bien sur celle-ci son nom apparut.


Soulager qu’on ne l’a pas oublié il entra dans l’enceinte, se mit à genoux et fait son signe de croix, se relevant il chercha sa place situé pas trop loin de l’autel il souri bonne place … une seule chose le chagrina il se situait au milieu de la rangée sans ménagement il échangea avec la personne situé au le plus prêt de l’allée il s’installa le temps que les mariés arrivent
[/rp]

_________________


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:42 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Jobas a écrit:
[rp]
[Au Mont après une longue route]

Arrivés pour une fois encore avant que la cérémonie ne commence, les Kerbark de Vivar au grand complet et dans leurs plus beaux habits passèrent de la clarté du jour à la lueur des bougies.

Visiblement ces dernières n’étaient pas les seules sources de lumière : la joie et l’amour rayonnaient de la foule des convives et illuminaient la salle entière.

Salvaressa, Jobas et leurs trois enfants avancèrent entre les bancs, saluant de gestes discrets et de sourires sincères les visages connus qu’ils croisaient.

Quel ne fut pas leur étonnement de voir autant de monde réunit.

Diego, le fier ainé de la fratrie désigna alors une place encore vide et apparemment tout à fait à son goût. Sans même attendre le consentement du chef de famille il y fit assoir ses jumeaux de petits frère et sœur de chaque côté de lui, les séparant ainsi dans l'espoir de les voir alors un peu plus tranquilles qu'à l'accoutumée.

Le couple s’inclina et pria en quelques mots avant de s’assoir à son tour, glissant leurs mains l’une dans l’autre, les doigts entrelacés.

Il serait bien temps après la cérémonie, durant les festivités qui ne manqueraient pas de suivre, d’aller féliciter les jeunes mariés.

Ils se réjouissaient que leurs amis puissent faire éclater leur amour à la lumière de celle du Tout-Haut.
[/rp]

_________________


Revenir en haut
Estoile
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 40
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 21:16 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457 Répondre en citant

Salim84 a écrit:
[quelque part avant de départ le campement]certainement]

Salim dormait a poing fermer,lorsque une voix douce[Allez debout mon ange!! On a de la route à faire mon Cœur… tu sais qu’on doit se rendre au mariage d’EStoile et d’Attalus?]  et une léchouille de devinez qui?Wolf!!Beurck!!mon cœur Wolf ma encore lichouiller,oh!tu est déjà prête,Rhooo tes magnifique mon ange,je décide de m'habiller et rejoint Wallan pour le repas.Hum délicieux ton repas mon cœur, un régal!!je l'embrasse avant de prendre direction du mariage de nos amies Estoile et Attalus.
[Arrivée au Mont Saint Michel]

Ouah!!regarde  Daddy et Balga nous attendent pour continuez le chemin,une accolade pour Balga une bise pour Daddyfaisait longtemps que nous vous avions vues ça fait plaisir,nous continuons le chemins jusqu'au Mont saint Michel......


[devant le monument]

Les dires d'un  messire.....

mais en entendant des personnes parler de Wallan son sang ne fit qu'un tour. Fallait-il créer un scandale sans précédent ? Car, à ce jour, les plus hauts dignitaires de l'Eglise n'avaient fait fi de ses demandes répétées d'annulation de mariage d'avec Wallan, et ce depuis un an.Il pensait qu'aux yeux de tous les invités, il paraitrait comme le cocu de service puisque sa traînée allait d'homme en homme depuis des mois et le dernier en date se nommait Salim. Comment allait-il supporter ce fait ? Comment les hommes et femmes d'église présents pouvaient cautionner une relation révoltante sans donner enfin leur sanction.


Bonsoir messire,aujourd'hui jours de Mariage de nos amies commun Estoile et Attalus,avec  tout le respect que je leur dois....
Comment oser vous traiter ma compagne vilain égoïste!!qui c'est occuper d'elle  quand telle en avait besoin,qui!!moi!!Salim de Honfleur..de plus vous  qui  avez l'air de tenir a votre mariage,venez voir en Normandie comment on  s' occupe d'une dame, parce que en une année j'aurais honte de ne pas prendre de nouvelle de votre sois  disant femme,dieu vous l'enlève rien que pour ça pas digne des promesses  tenus  lors de  votre mariage
Vous avez messire l'esprit large en appelant Wallan votre femme vous ne la méritez  pas et Dieu le sais lui en entendant vos insultes, il se navre  de vous avoir ici en ce lieu terre de Paix et de festivités autour de la bonne humeur qui régne ici au Mont  saint Michel.

Que dieu vous garde.....Amen[

[color=black]Magnifique pas d'autre mot pour qualifier cette merveille,faut monter maintenant
Salim et Wallan bras dessus bras dessous,arrive devant rentre ce signe, Bonjour a tous enchanté d'être là avec vous,bise les dames qu'il connait et serre les mains des messires présent,,moi je me place sur un banc et j'attends.... .

_________________


*~*~*~ Una Luce Divina Sulla Strada ~ *~*~*


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:07 (2018)    Sujet du message: ARCHIVE : Mariage d'Attalus et Estoile 22 Novembre 1457

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du Forum -> Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille -> Au Manoir de Creully -> - Aile Publique -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 521, 22, 23  >
Page 4 sur 23

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com