Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du Forum
Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille
Les Terres du Baron Attalus et de sa Famille
 
Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: ARCHIVE - Enterrement d'Estoile sur la Gargotte ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du Forum -> Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille -> Au Manoir de Creully -> - Aile Publique -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Jeu 16 Sep - 19:58 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE - Enterrement d'Estoile sur la Gargotte Répondre en citant

Enterrement d'Estoile, morte le 22 juin 1458 (2010) le 02 septembre.

Jenjitai



Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 1624
Localisation: corse
Posté le: 02 Sep 2010 20:44 Sujet du message: [RP]Funérailles Officielle d' ESTOILE cathédrale de Rouen

--------------------------------------------------------------------------------

Funéraille officielle pouvant être répertorié à Rome
Règles respectées toute cérémonie non faite dans une église reconnue par Rome n'est pas valable




Cathédrale de Rouen
[img:ff6e01bb02]http://[url=http://img814.imageshack.us/img814/5964/baptem10.jpg%5Dhttp://img814.imageshack.us/img814/5964/baptem10.jpg%5B/url%5D[/img:ff6e01bb02]


Il est déposé dans l’entrée de la cathédrale un panier en osier, décoré de la médaille d’Aristote

Le panier est posé là afin que les fidèles fassent une offrande, pain, fruits ou écus

Il sera distribué aux mendiants à la fin de la cérémonie par un proche de la défunte




Et le présent de l’archidiaconesse, la défunte étant une amie et bien aimée sœur





Les amis sont attendus ainsi que la famille


L’archidiaconesse vêtue en noir et blanc, signe de deuil et d’espoir attend l’entrée du corps de la défunte Estoile
_________________


Dernière édition par Jenjitai le 04 Sep 2010 07:42; édité 1 fois

Revenir en haut de page


Attalus



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 423

Posté le: 02 Sep 2010 21:59 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------


Attalus se trouvait devant la cathédrale de Rouen.
Cette fois-ci ce n'était pas pour un mariage mais pour l'enterrement d'Estoile, sa bien aimée épouse. Elle avait quittée se monde en enfantant pour la seconde fois.

Cela s'était passé en Juin dernier et malgrès ce temps le vide de sa présence se faissait sentir jour après jour.

Suite à son décés, le père Zeji avait officié une messe au sein même du Manoir de Creully mais il fallait une cérémonie dans un lieu reconnu par l'Eglise afin qu'Estoile puisse reposer en paix.
Voilà le pourquoi de la présence d'Attalus et des siens à Rouen transportant le cerceuil de sa femme .

Il pénetra dans la cathédrale a la suite du cerceuil ouvragé, scuplté de rose.
Il était porté par des gardes venues de la seigneurie d'Estoile, pour lui rendre hommage.
Suivait derrière, Jean-Lou qui tenait la main d'Hemma, la première née de la famille.
Ensuite dans les bras d'une nourrice les jumeaux : Py et Agore. Ils avaient connues leur mère que lors de la gestation.

Attalus laissa sa femme rejoindre la Diaconnesse Jenjitai qui avait bien voulu faire la cérémonie.
_________________


Revenir en haut de page


Zeji



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 674

Posté le: 02 Sep 2010 23:11 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Le père Giovanni avançait, la capuche rabaissée sur son visage comme pour se protéger d'une invisible pluie battante malgré le grand soleil.

Il n'aurait pas le courage de célébrer une seconde fois la cérémonie; fort heureusement la diaconesse de Rouen avait bien voulu s'en charger.

Avant de pénétrer dans la cathédrale, il jeta un coup d'oeil au ciel et fit un clin d'oeil, vers les Estoiles...
_________________
Zeji d'Eusébius, Curé de Bayeux - Vicaire diocésain de Lisieux

Revenir en haut de page


Ricalisa



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 233
Localisation: Honfleur
Posté le: 04 Sep 2010 01:30 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Ricalisa d'Eusébius avança à pas très lent vers la cathédrale...pour rendre un nouvel hommage à sa tendre et regrettée amie Estoile.

Son coeur était encore meurtrie par cette nouvelle, sa disparition a crée un tel vide, une telle douleur, un tel manque...
Maintenant, elle devait se contenter de tout ses précieux souvenirs avec elle, les moments difficiles comme les plus beaux, les rires et les pleures, les ivresses et les taquineries, leurs discussions, leur complicité, leur amitié...

Elle entra le coeur lourd et sombre, sombre comme son regard...
Enfouie sous sa cape rouge, seul le bruit de ses pas sur les dalles de la baptise trahissait sa présence.
Après avoir déposé quelques pièces dans la corbeille, elle s'installa vers un des bancs du fond, pour être tranquille, et attendit dans un profond recueillement le début de la cérémonie.
_________________


Dernière édition par Ricalisa le 06 Sep 2010 23:15; édité 1 fois

Revenir en haut de page


Attalus



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 423

Posté le: 05 Sep 2010 18:37 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------


Attalus donna une miche de pain à sa fille Hemma afin qu'elle aille la mettre dans le panier qui serait ensuite distribué aux pauvres.

Estoile aurait apprécier cette action, elle qui avait ouvert l'Eglise lors de leur mariage afin que même les plus humbles gens puissent assister à la cérémonie.
A la fin de celle ci, elle avait même donner l'aumône.

La petit filait maintenant sur ses jambes qu'elle maitrisait de plus en plus maintenant. Comme on dit c'est en pratiquant qu'on s'améliore ou non on dit plutôt que c'est en forgeant qu'on devient forgeron.
C'est pas faux, mais Attalus ne pensait que sa fille allait faire un métier de marcher. Peut être qu'elle fera marcher quelques personnes, surtout les hommes c'est certain.

En tout cas, elle avait remis la miche de pain dans le panier. Son devoir accomplit, elle revenait vers son paternel, ravallant des larmes de tristesse.

Attalus l'acceuillit par une petite tape sur la tête

Brave fille. Votre mère aurait été fière de vous.
_________________


Revenir en haut de page


Montfuron



Inscrit le: 20 Mai 2009
Messages: 745
Localisation: 2, avenue des halles Rouen
Posté le: 05 Sep 2010 21:29 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Jen, sa marraine lui avait dit devoir célébrer une cérémonie d'obsèques, lui disant qu'elle en était très affectée...
Il ne connaissait pas la dame décédée, mais il savait qu'une présence amicale ne serait pas repoussée.

Il vit un homme au visage triste, puis d'autres arrivèrent portant le cercueil. Il s'inclina respectueusement au passage du corps...des enfants pleuraient.

Il pénétra dans la cathédrale, déposa quelques écus dans le panier et se plaça à quelques places d'une dame dont les yeux trahissaient l'émotion et la tristesse.

Il regardait sa marraine en noir et blanc...jamais il ne l'avait vue ainsi vêtue. Il se recueillis ému par l'atmosphère qui régnait dans la cathédrale.
_________________

Bien faire ce que l'on fait, sans jamais se prendre au sérieux

Revenir en haut de page


Prud80



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 1799
Localisation: RP : Rouen , HRP : Somme
Posté le: 06 Sep 2010 00:12 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Touchée elle même par la disparition de sa fille adoptive , Prud s'était enfermée dans son moulin pour y cacher sa peine , ne sortant juste pour aérer les enfants et encore ... c'était la nourrice . Aussi lorsqu'elle appris qu'une messe en la cathédrale de Rouen serait célébrée pour les funérailles officielles de son amie Estoile , elle pris sur elle pour témoigner de son soutien auprès du baron Attalus et ses jeunes enfants .
Arrivant sur le parvis , elle eut du mal à retenir en ces temps de douleurs des larmes qui s'écoulaient malgré tout le long de ses joues . Elle avait laissé les enfants au moulin avec Ani et entrant , déposa deux pommes de son verger dans le panier . Elle regarda le cercueil que des hommes avaient portés à l'intérieur de la cathédrale , se signa et aperçu dans un coin Mont . Elle le salua d'un signe de tête et remonta l'allée afin de saluer Attalus en compagnie de sa fille puis de poser un dernier regard vers Estoile ... ceci fait , elle préféra regagner le fond de la cathédrale et se recueillir pour le repos de son amie en attendant le début de la cérémonie .
_________________


Revenir en haut de page


Wallou74



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 522

Posté le: 06 Sep 2010 16:52 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Wallou et Salim revient enfin en Normandie depuis tout le temps qu'ils étaient parti, il était temps. Elle revient plus appauvrit qu'à son départ mais au moins elle était en vie. Le retour allait lui faire du bien. Revoir son fils Émilien qui devait avoir grandit depuis le temps. Allez le chercher chez Rica et Zizou qui avait si gentillement accepté de le garder durant sa mission. Lorsqu'il seras assez vieux, elle l'amènera avec eux.

Elle était heureuse de revoir tout le monde. Wal serra fort son fils contre elle. Elle allait rendre un dernier hommage à son amie Estoile et offrir ses sympathies à son époux Attalus.

La Maréchal se rendit donc tranquillement a la Cathédrale de Rouen en compagnie de Salim et de son fils ayant laissé son loup a Honfleur qu'elle ne vas de toute façon pas apporter à l'église. Wolf gardera donc la maison.

En arrivant a la Cathédrale, Wal fouilla dans sa besace, il y avait pas grand chose mais le peu qu'elle avait elle le partageait. Elle donna un sac de maïs en offrande puis alla s'installer tranquillement avec sa tite famille pour la cérémonie. Elle rencontrera Attalus et tout le monde lorsque ca sera terminé. Elle vit Ricalisa tout près d'eux et sourit en chuchotant à son fils:

Regarde Émilien c'est Tata Rica.... tu veux lui dire bonjour?
_________________


Revenir en haut de page


Matouminou



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 2703

Posté le: 06 Sep 2010 19:36 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------



Estoile...ils l'avaient peu côtoyée, mais les rares fois où ils l'avaient vue, ils en gardaient un bon souvenir. Vive et douce à la fois, elle savait ce qu'elle voulait. la dernière fois où ils l'avaient vue, c'était à son mariage avec le baron Attalus. Jamais Matou n'aurait pensé qu'ils ne la reverraient plus. Il était donc normal qu'ils lui fassent un dernier adieu.
Son mari restait avec ses enfants et sa douleur. Bien sur, Matou savait bien qu'ils ne lui apporteraient qu'un maigre réconfort, mais elle tenait à ce qu'il sache qu'ils se joignaient à sa profonde tristesse.
la foule des amis et des parents se pressaient dans l'église. Un panier se trouvait à l'entrée. Ils y firent tomber quelques écus.
Puis, ils s'installèrent, trouvant encore une place dans les derniers rangs.
En attendant que la cérémonie commence, ils se recueillirent. Matou pria pour Estoile, mais aussi pour tous ceux qui étaient partis, un jour: Casimir, Sénope, Artésienne, Mabelle, Idryl...son coeur se serra. Elle serra fort la main de son mari dans la sienne.
_________________


Revenir en haut de page


Jenjitai



Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 1624
Localisation: corse
Posté le: 06 Sep 2010 21:55 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------



Frères, sœurs, si nous sommes ici, c'est pour entourer de notre amitié une famille qui est dans la peine. C'est aussi pour nous rappeler que le Tout Puissant se souvient de tout ce qu'il y a eu de bien dans la vie de notre sœur et de lui demander de lui faire bon accueil.

Jenjitai s’approche du cercueil et allume des cierges tout autour

L’Amitié est la lumière du monde c’est la flamme qui réchauffe notre cœur.
Quelle éclaire maintenant la route d’Estoile et l’a conduit maintenant au Royaume du Tout Puissant

Elle y déposa la croix Aristotélicienne bénite

Estoile, nous déposons cette croix aristotélicienne sur ton cercueil.
Cette croix est le signe qui relie Aristote et Christos, qu'elle soit pour toi signe de salut et de vie éternelle".

Qu’un ami veuille bien porter la corbeille de l’amitié et le déposer sur le cercueil

Jenjitai prononça en même temps ses paroles

Estoile ,nous déposons ces présent sur ton cercueil, signe de notre amitié, signe de notre prière, signe de notre cœur".

Cet enterrement nous rappelle plusieurs choses :
Le souvenir d'une Amie aristotélicienne qui vient de nous quitter.

D'une femme qui avait une histoire, unique, avec le Tout Puissant.

Qui était entouré de tendresse par Aristote.

Qui a fait, l'expérience de cette tendresse.
Nous voici nombreux dans cette cathédrale, autour de D’Estoile pour prendre conscience de ce lien d'amour qui l'a toujours uni au Tout Puissant, qui unit chacun de nous, à tout instant.


La mort viendra pour chacun de nous. pour les uns tôt, pour les autres plus tard.

Pour les uns dans leur jeunesse, pour d'autres dans leur vieillesse.
Le Seigneur nous prévient :

"Soyez prêts, soyez toujours prêts car vous ne savez ni le jour ni l'heure".
Aristote nous a guidé et Christos nous invite à prendre exemple sur lui, à trouver notre joie à vivre pour les autres, à aimer comme ils nous ont aimés.

Estoile nous en a donner l’exemple chaque jour de sa vie
Notre présence ici est prière. Nous invoquons Aristote qu’il mesure les péchés de notre sœur Estoile qui devait être bien peu nombreux et que Christos intercède auprès du seigneur pour qu’il le reçoive en son Paradis.

Laissons maintenant ceux qui l’on connu parler de elle.
_________________


Revenir en haut de page


Farandole



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 1021

Posté le: 07 Sep 2010 09:31 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Fafa se baladait se jour là, sur la grande place, le nez au vent et la tête dans les étoiles. Les portes de la cathédrale étaient grande ouvertes et la Honfleuraise, pour satisfaire sa curiosité, y tendit une oreille.

Estoile nous en a donner l’exemple chaque jour de sa vie
Notre présence ici est prière. Nous invoquons Aristote qu’il mesure les péchés de notre sœur Estoile qui devait être bien peu nombreux et que Christos intercède auprès du seigneur pour qu’il le reçoive en son Paradis.

Laissons maintenant ceux qui l’on connu parler de elle.

Estoile ? ce sont les funérailles d'Estoile ? Mais... mais... aucune annonce n'a été faite, nulle part... Comment les proches de la merveilleuse Bleue étincelante pouvaient savoir qu'on l'enterrait là... aujourd'hui ?

Malgré son mécontentement, Fafa entra, bien évidemment. Elle ne pouvait rater ça. Mais tout de même.. Ils auraient pu l'annoncer.

Elle chercha une place rapidement, aperçut quelques personnes déjà présentes qu'elle connaissait, comme Rica ou Attalus, bien entendu. Elle s'installa en pensant qu'elle irait les voir plus tard.
_________________


Revenir en haut de page


Dunhyll



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 1108

Posté le: 07 Sep 2010 19:42 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Alors qu'elle était en vadrouille piquée à vif de devoir trouver tenue pour son futur mariage . la capitale offrait elle plus beaux atours que les tisserands d'Honfleur . pas sur après plusieurs étalages elle n'avait point trouvé robe à son goût
Quand au loin elle vit son amie Fafa devant la cathédrale .. la curiosité aidant elle s'approcha . un peu trop lentement Fafa était déjà rentrée ..
A son tour elle entra . et là tout lui revint en mémoire .. Estoile c'étaient les funérailles de la Belle
Dun se demanda alors si elle devait reculer ou entrer et deposer quelques écus dans le panier mis à l'entrée .. Certes il y avait là ses amis … des Honfleurais mais des Normands aussi .. et Estoile tout en étant Bayeusienne avait sympathisé elle . jusqu'à son mariage .. du moins ..
C'est donc pour la mémoire d'Estoile qu'elle alla écouter L'Archidiaconnesse officier la messe . .
Elle alla s'asseoir prés de Fafa .. la saluant . avant de prendre place
_________________


Revenir en haut de page


Ricalisa



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 233
Localisation: Honfleur
Posté le: 08 Sep 2010 01:51 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

La jeune Eusébius, dont son esprit était ici et ailleurs au point qu'elle ne remarqua rien de se qui pouvait se passer autour d'elle, ses yeux noisettes observèrent les enfants de son amie, la petite Hemma...son époux...
Perdue dans divers souvenirs et réflexions elle fut extirpée de ses pensées en entendant une voix familière.

Regarde Émilien c'est Tata Rica.... tu veux lui dire bonjour?

La jeune femme, se pressa d'essuyer ses larmes, pour accueillir quelques instants le petit garçon, qui marcha avec assurance maintenant vers elle, pour la prendre dans ses petits bras.

Bonjour mon ange lui murmura t'elle en lui déposant un baiser sur le front et en essayant de lui offrir un sourire rassurant, mais le garçonnet semblait être troublé par l'atmosphère des lieux...ignorant encore le pourquoi surement.
Après lui avoir fait un dernier câlin elle passa sa main dans ses cheveux pour le recoiffer un peu et le laissa filer, rejoindre ses parents, dont elle fit un signe de la tête pour les saluer.

Le temps d'un soupire, l'Archidiaconnesse commença l'office, la jeune Eusébius écouta avec attention ses paroles...
_________________


Revenir en haut de page


Lodanya



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 1077
Localisation: Bayeux // Longueville au Mont // Âge : 19 printemps
Posté le: 08 Sep 2010 02:30 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Un courrier d'Attalus lui annonçant la cérémonie. Anya profiterait de sa présence à Rouen pour s'y rendre, un dernier hommage à son amie.

Elle ne l'avait pas vue depuis sa visite à Longueville, à Pâques dernier. C'est avec grande tristesse que la Bayeusienne avait appris son décès en couches.
Une occasion de lui rendre hommage, elle ne pouvait manquer cela.

Accompagnée de deux de ses Gardes, dont l'un était un Ange connu, la Longueville entra dans l'immense édifice religieux, au bras de ce dernier, Jérémie suivant derrière et de près.
Avec les menaces de mort qu'elle avait eues en Grand Place de Rouen de la part du "Sauveur de Mines" et sa grossesse qui était réellement sur sa fin, il était bien plus prudent qu'elle soit accompagnée. D'autant que le futur papa était en voyage, une affaire familiale à régler.

Un regard alentours, signe de tête aux personnes connues. Anya, l'Ange et le Corse s'assirent sans bruit, ne pas perturber le début de la cérémonie.

Voyant le cercueil, se rappelant les circonstances de la mort de la Belle Estoile, Anya serra la main de l'Ange, priant que cette fin ne soit pas la même pour elle.
Les souvenirs, les moments passés ensemble alors qu'elles étaient "enfants", tout lui revenait...
_________________


Revenir en haut de page


Attalus



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 423

Posté le: 09 Sep 2010 20:55 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Laissons maintenant ceux qui l’on connu parler de elle.

Attalus entendit ses mots et se dit que c'était à lui de commencer, étant la dernière personne à l'avoir sérré dans ses bras.

Il confia sa fille au bon soin de la nourrice qui devait garder un oeil sur elle et la réconforter en la gardant dans ses jupons.

Le Baron se leva de son banc et marcha en direction du cerceuil. Il posa une main dessus et parcoura la rose sculté de deux doigts. Prenant une pause, il se retourna vers l'assistance.

Merci, Diaconesse Jenjitai pour vos paroles.

Inspirant bien profondement avant de parler.

Je peux dire que j'ai bien connu Estoile. Au point de l'épouser et de l'enlever à son devoir de Diaconesse envers le Très Haut. Peut être pour cela qu'il nous l'a reprise. Il était anvieux de notre bonheur sans doute.

En tout cas, les quelques années que j'ai passé avec ma bien aimée à mes côtés ont été les plus lumineuses. Après avoir vu de nombreuses, trop nombreuses atrocités aux combats, sa présence chaque jour et sa beauté angeline était pour moi une renaissance à chaque fois.

J'aurais tant voulu qu'elle soit encore avec nous, qu'elle voit les trois merveilleux enfants qu'elle m'a donnée. Qu'ils puissent rire avec elle, elle qui adorait rire.
Ils chériront à jamais son nom et j'espère qu'elle les verra grandir de là où elle se trouve.

Je l'aimais tant cette femme là.... elle ...était tous...

Désolé, je crois que ça sera tout pour moi.

Attalus retoucha encore une fois le cerceuil et retourna à sa place, une boule dans la gorge et des trucs qui pique dans les yeux.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 16 Sep - 19:58 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Jeu 16 Sep - 19:58 (2010)    Sujet du message: ARCHIVE - Enterrement d'Estoile sur la Gargotte Répondre en citant

Sinbad



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 1037
Localisation: Honfleur, quelque part entre terre et mer
Posté le: 09 Sep 2010 22:25 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Sinbad était passé plusieurs fois devant la cathédrale mais n'avait pas trouvé la force d'entrer.
il la connaissait si bien sa copine Estoile....
elle faisait parti de ces gens auxquels on s'attache immédiatement sans même s'en rendre compte, de ceux qui vous touchent tout en vous faisant rire, elle était fraîche, spontanée, jamais un mot de travers, toujours prête à rendre service et à s'amuser, s'amuser... si peu de gens savent le faire..
elle aimait tant la vie, cette vie même qui l'avait quittée pendant que le marin et sa compagne étaient à Venise en voyage d'épousailles, elle qui avait failli les accompagner... elle les avait quittés, quittés pour toujours!
jamais plus ils ne feraient les 400 coups avec elle à Bayeux, Estoile n'était plus, mais son image brillerait longtemps dans le ciel étoilé des rares personnes a avoir marqué Sinbad..

il regardait les gens un à un et se décida finalement à entrer, il ne pouvait laisser passer la cérémonie sans y assister, sans assister son mari Attalus, il se dirigea directement vers lui après qu'il eut fini de parler et qu'il retourna à sa place, et lui posant une main sur une épaule il s'adressa doucement à lui..

Mon cher Attalus, je suis profondément bouleversé par cette disparition soudaine que rien ne laissait envisager, aucun mot ne pourra adoucir cette peine qui est la tienne aujourd'hui, mais sache que nous sommes de tout coeur avec toi, mon épouse et moi-même. Tu sais que tu peux compter sur nous si tu avais besoin de quoi que ce soit que nous pourrions t'apporter, Estoile comptait beaucoup pour nous, nous sommes si tristes..
qu'Aristote te soutienne dans ces moments difficiles et qu'il te donne le courage de surmonter cette épreuve..
elle t'aimait tant, elle nous parlait si souvent de toi.... elle était si..

sentant les larmes qui lui montaient, Sin se contenta de saisir les mains d'Attalus en guise de fin de phrase, avant d'aller s'assoir seul dans un coin, non sans avoir salué sa copine de toujours, Fafa, ainsi que les autres personnes présentes d'un signe de tête..
_________________

☀ ★ Carnet de Voyage ☁ ☂

Revenir en haut de page


Farandole



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 1021

Posté le: 10 Sep 2010 09:19 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

L'église se remplissait, petit à petit, timidement, mais surement. Des amis sincères d'Estoile étaient là, ainsi que Dun, qui vint s'assoir à côté de Fafa.
La rouquine esquissa un sourire, ravie de la voir ici, à ses côtés.

La tristesse lui emplissait son être, mais de savoir son amie vicomtesse à ses côtés, lui fit un bien fou. Elle savait aussi, Dun, qui était la personne qu'on allait enterrer et que cette perte nous était très chère.

Fafa regarda Dunhyll, dont le ventre commençait sérieusement à lui peser, et les yeux pleins de larmes, elle lui prit la main, qu'elle serra, comme pour lui montrer qu'elle avait tant besoin d'elle et qu'elle tombait à point nommé.

Attalus parlait d'Estoile, de son amour pour elle. Oh ça oui, tout le monde le savait bien que l'amour qu'ils se portaient mutuellement était fort et pur.
Une fois qu'il eut fini, Fafa resta là, à pleurer, à sa place, n'ayant pas la force d'aller le voir. Elle serrait la main de Dun... Tout ceci lui était insupportable.. Elle se remémorait les instants passés avec elle, les délires qu'elles ont partagés, leur balade jusqu'au mans, alors qu'elle était aussi grosse que Dun aujourd'hui, les fous rires, les moments de tendresse, leurs secrets, leurs doutes qu'elles partageaient... Bref, des échanges d'amies, d'amies comme on n'en a peu....
Oh Estoile ! Je ne peux accepter ta mort, ma belle bleue étincelante ! non... ce n'est pas possible....

Fafa se mit à pleurer à chaudes larmes lorsqu'elle vit Sinbad arriver et parler à Attalus. La peine qu'il ressentait était tellement forte ! Faut dire, ils étaient de très bons amis aussi... Fafa ne l'avait jamais vu ainsi. Il était d'ailleurs tellement mal, qu'il alla s'assoir dans un coin, tout seul...
Arff, décidément, Estoile ! Quelle peine tu nous fais, à nous, tes amis, en partant ainsi...
_________________


Revenir en haut de page


Jenjitai



Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 1624
Localisation: corse
Posté le: 10 Sep 2010 10:09 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------



Avant de quitter la chapelle, nous allons dire un dernier adieu à notre soeur Estoile
Avec respect et affection, confions-la à Dieu dans l'espérance de nous retrouver un jour auprès d'elle

Avec tous ceux qui nous ont précédés et qui vivent déjà auprès du Seigneur,
avec l'immense cortège des saints, nous lui souhaitons un bon dernier voyage à son enveloppe charnelle.

Vous pourrons ensuite Messire Attalus, l'accompagner à sa nouvelle demeure

Jenjitai s'approcha du cerceuil , de sa main envoya un baiser souffler
"Adieu ma belle , nous nous retrouverons pour sur"

Elle prit ensuite la corbeille de l'amitié, la plaça près de l'autel , elle distribuerait plus tard aux pauvres
_________________


Revenir en haut de page


Altaire



Inscrit le: 25 Déc 2008
Messages: 378
Localisation: Ici, là, la-bas, ailleurs...
Posté le: 10 Sep 2010 18:19 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Il était là, vêtu de noir de la tête au pied, à son bras. Au bras de la belle blonde au gros ventre. Ils approchaient peu à peu de la cathédrale, on ne pouvait pas voir la totalité de son visage, le dessus du nez toujours caché par l'ombre de sa capuche noire. Ses yeux n'étaient pas perceptibles, mais lui, voyaient les autres. Au bras gauche de la jeune femme, il avançait à son rythme, la soutenant et la laissant prendre appui sur lui.

A l'entrée du lieu saint, il se tenait toujours silencieux et impassible, sur le parvis, il poussa sa capuche noir vers l'arrière pour afficher son visage avant d'entrer dans le lieu sacré.
Il y avait du monde qui entrait dans la grande cathédrale, le silence était pesant, et il ne faisait pas trop chaud. Le temps n'était pas trop mauvais, il ferait plus frais à l'intérieur.

Tenant sa main, ils avancèrent, suivis du garde. Ils prirent place à un banc, et sentit une pression sur sa main. Il se mit à la regarder, puis jetant un oeil vers le cercueil.

La cérémonie serait longue, la cathédrale se remplissait doucement de beaucoup de Normands et autres...
_________________


Revenir en haut de page


Dunhyll



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 1108

Posté le: 10 Sep 2010 21:35 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Fallait il parler d'Estoile au passé . certes non .. on pouvait la sentir parmis nous tous ici réunis .. et chacun de nous la portait dans son coeur . Une amie . une étoile qui s'en est allée ailleurs en attendant notre venue .. car nous savons qu'un jour nous la retrouverons .. à la droite du Trés Haut prête à nous accueillir notre moment venu .. Nous avons tous une amie .. un être cher qui s'en est allé par delà les nuages .. parmis les nymphes et les étoiles
Notre amie était de celle ci et si elle était encore avec nous elle ne voudrait pas que l'on pleure .. Aussi écoutons ce qu'elle nous dit de là haut .. prions pour l'entendre ...

Citation:
« À ceux que j’aime...
et ceux qui m’aiment »

Quand je ne serai plus là, relâchez-moi,laissez-moi partir,J’ai tellement de choses à faire et à voir
Ne pleurez pas en pensant à moi, Soyez reconnaissants pour les belles années, Je vous ai donné mon amitié, vous pouvez seulement deviner Le bonheur que vous m’avez apporté .Je vous remercie de l’amour que chacun m’avez démontré, Maintenant, il est temps de voyager seule. Pour un court moment vous pouvez avoir de la peine.

La confiance vous apportera réconfort et consolation. Nous serons séparés pour quelque temps. Laissez les souvenirs apaiser votre douleur, Je ne suis pas loin, et la vie continue...Si vous avez besoin, appelez-moi et je viendrai, Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là, Et si vous écoutez votre coeur, vous éprouverez clairement La douceur de l’amour que j’apporterai. Et quand il sera temps pour vous de partir, Je serai là pour vous accueillir. Absente de mon corps, présente avec le Trés Haut

N’allez pas sur ma tombe pour pleurer,je ne suis pas là,

je ne dors pas,

Je suis les mille vents qui soufflent,

Je suis le scintillement des cristaux de neige,

Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,

Je suis la douce pluie d’automne,

Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin,

Je suis l’étoile qui brille dans la nuit,
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer,Je ne suis pas là,

Je ne suis pas morte


* citation *
_________________


Revenir en haut de page


Attalus



Inscrit le: 01 Jan 1970
Messages: 423

Posté le: 12 Sep 2010 11:40 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Attalus écouta les messages de soutien que venait lui transmettre des proches d'Estoile. Il les remercia d'un hochement de tête de leur attention à son égard.
Estoile avait marqué bien des esprits en Normandie et ailleurs.


Il était temps.

Il était temps qu'Estoile retourne à Creully là où elle pourra demeurer pour l'Eternité à ses côtés lorsqu'il la rejoignerai.

Attalus se leva et les porteurs du début se rapprochèrent du cerceuil pour le soulever. Il se présenta à la foule et parla

Comme Diaconesse Jenjitai vient de l'annoncer. Nous allons ramener Estoile en sa demeure, sur les terres de Creully où elle reposera dans la Crypte familiale.

Vous êtes les bienvenues à assister à cette dernière partie. Attalus regarda dans la salle et reconnu des visages familiers et completaVous êtes tous les bienvenues, pour cette fois, au nom d'Estoile

Il déposa dans le panier sur l'autel, une petite bourse remplit d'écus. La diaconesse pourrait surement faire manger des pauvres avec ceci.
Il se dirigea vers la sortie de la cathédrale suivit de sa famille et du cerceuil qui allait retourner à la Maison.
_________________


Revenir en haut de page


Jenjitai



Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 1624
Localisation: corse
Posté le: 12 Sep 2010 14:57 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------



LA DÉPOSITION A LA CRYPTE AU DOMAINE DE CREUILLY


Nous allons maintenant confier le corps de notre soeur dans ce lieu où reposent déjà les défunts de la famille.
Le moment est venu de lui dire "à Dieu".
C'est un moment de tristesse, mais il faut que l'espérance reste forte en nous. car nous espérons revoir Estoile. quand Dieu nous réunira, dans la joie de son Royaume.
Recueillons-nous en pensant à tout ce que nous avons vécu avec Estoile du à ca qu' elle est pour nous, à ce qu'elle est pour Dieu.
Moment de silence

Jenjitai asperge d'eau bénite le cerceuil

"Cette eau, souvenir de ton baptême,
nous rappelle que Dieu a fait de toi son enfant.
Qu'il te reçoive aujourd'hui dans sa Paix !"

Attalus que le Tout Puissant vous garde ainsi que votre famille

Elle s'approcha et se permit une accolade et un baiser de fraternité
Puis laissa la place aux amis et fidèles de la famille
_________________


Revenir en haut de page


Aranwae



Inscrit le: 16 Oct 2008
Messages: 1223
Localisation: Bayeux
Posté le: 14 Sep 2010 21:59 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------



Une ombre amaigrie avoit pu assister de loin à ceste oraison funèbre. Elle ne s'exprima poinct et se garda d'estre en sa face recognoistre de quiconque. Toutefoy, une larme perla en sa joue creusée, signe des doux sentiments ressentis jadis.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:08 (2018)    Sujet du message: ARCHIVE - Enterrement d'Estoile sur la Gargotte

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du Forum -> Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille -> Au Manoir de Creully -> - Aile Publique -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com