Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du Forum
Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille
Les Terres du Baron Attalus et de sa Famille
 
Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Journal Léopard Normand n° 3 ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du Forum -> Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille -> Au Manoir de Creully -> - Aile Publique -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 8 Nov - 20:56 (2011)    Sujet du message: Journal Léopard Normand n° 3 Répondre en citant

Meleagre a écrit:
Citation:

Edition du 8 janvier de l’an de grâce mil quatre cent cinquante sept
N°3

Directeur de la publication : JGLTH
Rédactrice pour Avranches : Mitijo
Rédactrice pour Honfleur : Chataigne78
Rédactrice pour Rouen : Deidamie
Correspondant spécial vétérans pour le Canard Normand : Redwanator


Le canard normand



Editorial
 
Nouvelle année, nouvelle Bande de Normandie ?

 
Toute l’équipe du journal vous souhaite une bonne et heureuse année 1457. Nous espérons que cette année soit faite de nouvelles aventures en commun tout en ayant un minimum de casse dans nos rangs.
D’ailleurs, ça a bien commencé. Nous avons fini tous ensemble l’opération de nettoyage de la Normandie en ayant limité les pertes dans nos rangs (une soldate disparue mais nous ne savons pas comment, mystère…) et en ayant parfaitement rempli notre mission, ce dont le Duché nous félicite et ce dont l’Etat Major vous félicite. Pas loin de 70 suspects sans laisser passer, et un brigand activement recherché à notre tableau de chasse. Pas mal non ?
Je tiens également à préciser que les normands imprudents ont pour la plupart été contactés par le duché afin d’être dédommagés.
En ce début d’année il va falloir s’attendre à du changement. La plupart d’entre vous ne le savent pas forcément mais un précédent connétable a adopté la charte militaire du Domaine Royal (auquel nous appartenons). Cela veut donc dire qu’il va falloir se mettre en conformité avec. Il va donc y avoir une réforme de l’organisation de notre armée (nouvelles attributions, nouveaux grades,…). Votre journal vous tiendra informé de l’avancée de la réforme (donc mon article sur l’organisation de la BdN de la semaine passée n’est donc une référence si vous me permettez l’expression).
Bonne semaine et bonne lecture.
JGLTH pour le canard normand
 
Interview de Dame Dunhyll

Dame Dunhyll, Vicomtesse de Pont Audemer, actuelle Commissaire au Commerce du Duché de Normandie et Capitaine de l'armée nobiliaire a bien voulu nous accorder une interview relative à son incursion dans le domaine militaire et à ces quelques semaines passées en notre présence. Voici son interview .
Est ce que vous avez déjà servi dans la BdN ou était ce vraiment une expérience nouvelle?
Je n'ai jamais servi auparavant dans la BdN,  j'ai effectuée certaines  missions dans le cadre de la Garde Normande, la dernière en date sous Arianrod  ou je suis restée dans l'armée de l'Amiral Cronos.
Comment vous êtes vous retrouvés à la tête d'une armée?
En fait  étant au conseil ducal et  au courant du départ  d'une grande partie de l'EM   j'ai voulu  en accord avec le Duc préparer la relève. Les personnes susceptibles de pouvoir prendre la tête d'une armée étant  peu nombreuses    je me suis proposée pour le faire   étant Noble Normande  et ayant la capacité pour le faire.
Pas d'appréhensions particulières à vous retrouver au milieu de soldats de métiers? et à les diriger?
Les soldats   sont  pour la plupart dirigés au sein d'une armée par leur Varlet. C'est eux qui les dirigent,  le commandant est à leur  tête il est vrai  mais ne  donne qu'ordre de marche. La constitution d'une section revient au varlet. je n'ai donc point eu trop de mal  car Coulis et Nuage  font un travail admirable.
Les soutenir moralement  au matin  d'une nuité  mouvementée est alors  mon seul devoir,  car une armée avec des soldats  qui n'ont pas bu leur choppe de calva avant la nuit et au moral bas  ne font pas  face devant une percée de frontière
Vous cherchez à nous donner une réputation d'alcooliques?
Que Nenni  .. être soldat  dans la BdN est avant tout être Normand   non ?
Quels sont vos rapports avec les varlets car vous restez tout  de même celle qui décide à la tête de l’armée?
Les rapports avec les varlets se font à la veille. Pour les ordres je les tirent moi même du Connétable et du Lieutenant Général Attalus, et quand un ordre est donné au Commandant, les Varlets sont aussitôt au courant  de ce qui se prépare.
Je suis  donc un Commandant  civil je crois que l'on pourrait dire comme cela .. j'ai plus de rapports avec l'intendance  de la BdN  en tant que CAC qu'au niveau  des décisions prises par l'Armée que je dirige.
Quel bilan personne tirez vous de cette expérience ?
Un bilan personnel… ce n'est pas le mot que j'emploierais.  Je dirais plutôt le sentiment du devoir accompli. La mission   a été accomplie de bout en bout  par tous  et pas que par NOUS  mais par toute la BdN 
NOUS est bien sûr l'acronyme du nom de votre armée? Oui  NOUS  ce n'est pas moi, je ne suis  qu'un  membre de NOUS.
La signification de NOUS   a été décidée  lors de sa création :  Nobles  pour noblesse qui est devoir,  Oblige  car être nobles oblige au devoir,  Unité  pour  la Normandie  tous pour un et Un pour tous   et Sage  pour le commandant Dunhyll  dict la Sage 
Nous voyons bien que le devoir de noblesse vous tiens à cœur et c'est tout à votre honneur. Avez vous quelque chose à dire sur ce sujet?
Je pourrais passer ma matinée à vous en parler. La Noblesse Normande est  à mon avis  un peu trop Noble  sans devoir bien précis   à par l'allégeance faite  au Roy et  sans cesse renouvelée. La part  qui est le devoir de defense de son duché est un peu trop mise à l'écart une fois faite la révérence devant le Duc.
Dans le cadre  d'une defense de notre duché   les Nobles  ont leur rôle à jouer. Je l'ai compris au soir  de ma décision  de prendre l'Armée  de NOUS en charge. C'était pour moi un devoir, je ne me suis point posé  d'autres questions quand à mes études point terminés, mes amis  laissés pour compte à Honfleur, mon Aimé  qui  par amour et aussi par devoir devrait me suivre … rien ne pouvait m'empecher de faire mon devoir à ce moment précis  il fallait le faire. La Normandie était   dans une mauvaise posture, il fallait  préparer l'avenir  et  montrer aussi l'exemple  que chacun peut accomplir son devoir   quand il le faut.
Un petit mot de la fin pour les soldats de la BdN? Vos impressions sur ce moment passé avec eux?
Un petit mot ce ne  point assez. Les soldats sont  notre fer de lance. Aussi bien Coulis que Charpente ou encore Phillipe, Nuage  qui au matin de  nuits sanglantes  pleure sur ses  frère, Antiloque  le Débonnaire, Grankhan  toujours pareil à lui-même, Neiviv  venu  nous rejoindre, mon Ange  à mes coté, le Vieux Duc Aegidius... mais aussi les plus timides  qui se refugient dans leur coin  au feu de camps et qui ne parlent pas beaucoup, Grec150 , Nebulus , Angou8485, Ghosthunter, Audlina, Evyfrene. 
C'est avec  plaisir que je parlerais encore  avec eux  lors de nos rencontres  après cette mission qui se termine. Un lien est né,  nous ne sommes plus des inconnus, nous avons servis  ensemble  et c'est cela qui importe.
Merci bien pour cette interview Vicomtesse. Nous espérons avoir de nouveau la chance de nous battre à vos côtés (mais le plus tard possible quand même).
Mais bien sur. J'ai pris plaisir a vous parler à coeur ouvert. J'espère que votre article sera lu par tous car NOUS  est encore à Dieppe   mais il y a Lisieux et Avranches qui font un sacré boulot  eux aussi  ^^ sans oublier Dame Kirah  qui comme moi a fait son devoir de Noble 
Merci à tous.
JGLTH  et Chataigne78  pour le canard normand
 
  La surveillance de la frontière bretonne

 La surveillance de la frontière bretonne est depuis longtemps une préoccupation de l'Ost pour la défense de la Normandie. Le noeud convoité en question se situe entre Avranches et Fougères. Les soldats d'Avranches l'ont tous fréquenté plus ou moins longtemps souvent accompagnés par le lieutenant Tonf ainsi que par moi-même.
Depuis plus d'un an, la frontière a toujours été surveillée. Au début, nous ne faisions que recenser les personnes venant de Bretagne et des autres régions mais nous avons rapidement du durcir la situation en imposant un droit de péage pour toute personne passant à la frontière. D'expérience, cette dernière mesure a toujours été la plus efficace pour réduire l'arrivée massive de bretons sur notre territoire.
Ce lieu est aussi une zone de non-droit pour les brigands. Nous les avons combattus à plusieurs reprises. Ils se promènent souvent en groupe et savent parfaitement que ce lieu leur permet d'échapper aux autorités à la fois bretonne et normande. Une de mes meilleurs missions reste de loin la mise à tabac d'un des plus grands brigands bretons, Bouchebee, ainsi que de son groupe.
J'espère que ces quelques lignes permettront à tous les soldats normands de comprendre la situation à ce point stratégique. Les missions y ont parfois été difficiles notamment lorsque les armées bretonnes étaient stationnées à Fougères.
Toutefois, après plus d'un an passé à gérer en partenariat avec Tonf cette surveillance, je garde en tête que le seul moyen efficace pour réduire l'afflux de bretons reste le droit de péage. Le bouche à oreille marche bien à Fougères et les personnes savent rester chez elles lorsqu'elles apprennent la mise en place de cette mesure. Le droit de péage s'impose à toute personne dans cette situation, il convient donc de s'assurer que la frontière est ouverte avant d'y venir.
J'espère que ces quelques lignes vous auront permis de comprendre la situation à cette emplacement stratégique.
Argg pour le canard normand
  
  Fin de l'Opération Hastings

Le lieutenant Général Attalus nous informe de la fin de la fin de l'Opération Hastings, qui avait débuté le 15 Décembre 1456. De nombreuses lances ont quitté les armées et s’apprêtent à rejoindre leurs foyers. Cette opération a permis non seulement d’appréhender de nombreuses personnes tentant d’entrer illégalement en Normandie mais aussi d’arrêter  le tristement célébre brigand et preneur de Château : Protozoaire.
Nous apprenons à l’instant que des lances de Rouen, Honfleur et Dieppe sont à la poursuite de Caesar66 qui a tenté de détrousser la nuit dernière Faile, Audlina et Evyfrene de Fécamp ; celles-ci lui ont  infligé une bonne correction, et il est parti en boitant, après s'être excusé à genoux.

Caesar66 avait déjà été condamné et interdit de territoire normand mais n'avait  pas encore appliqué sa peine …
Souhaitons bonne chance aux soldats qui vont tenter d’intercepter ce brigand…
Mitijo pour Le canard normand
Dernière minute !
Le brigand Caesar66 a été tué cette nuit par le noyau d'armée de Dame Dunhyll. C'est le Baron Asticot qui a eu le privilège de le tuer. Ironie du sort, ce dernier est le Procureur de Normandie chargé de le mettre en accusation Une plaidoirie plutôt radicale dans ce cas!!!
JGLTH pour le canard normand
Les nouvelles recrues de l’Ost

Cette semaine nous accueillons au sein de notre armée  quatre nouvelles recrues !  Bienvenue à…  Soliarok et  Hughlamain de Rouen ainsi qu’à Koraly d’Honfleur , Nouus de Dieppe, !
Tournoi 1457

Le bureau d'inscription aux épreuves du Tournoi 1457 est ouvert à compter de jeudi 8 janvier à la Taverne. Le tournoi se déroulera le 15 janvier. Courrez vite vous inscrire !
Mitijo pour Le canard normand

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 8 Nov - 20:56 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 8 Nov - 20:56 (2011)    Sujet du message: Journal Léopard Normand n° 3 Répondre en citant

Meleagre a écrit:
Citation:

La gazette des casernes
caserne d’Avranches
La charge héroïque du 28 avril 1456

Erratum : Il fallait bien sûr lire  "La charge Héroïque du 29 Avril"...
La  Lance de défense de la ville d'Avranches  dont le meneur est le LGS Thael a terminé dimanche soir sa mission de défense de la ville. Les soldats sont au repos pour une semaine avant d’autres missions.
Avranches. Avranches,  à l’heure où la nuit commence à l’emporter sur la journée grise de l’hiver. Les fumées des maisons se mêlent au brouillard. Tout est gris, humide et poisseux. Dormez braves gens, l’armée veille sur votre sommeil. De temps en temps, l’aboiement d’un chien crève le silence. Petit soldat Mitijo tape ses bottes de cuir l’une contre l’autre pour se réchauffer les pieds. Elle est transie, il fait si froid. A côté, deux soldats tendent  leurs mains vers le feu .Tout à l’heure ce sera son tour, peut être pourra-t-elle boire un peu de calva. Celui-là est fort et lui arrache des larmes mais ça tient chaud au corps et puis ça ne se refuse pas. Ce matin elle a vu l’armée de Neville traverser le village. Les cavaliers au visage sévère , les épées sorties de leur fourreau arrivaient devant, la piétaille suivait. Dormez braves gens... Petit soldat Mitijo a pour mission avec le reste de sa lance de surveiller les inconnus, juste les surveiller. Oh, ce n’est pas très difficile Petit soldat Mitijo connaît tous les habitants du village, même si eux ne la regardent pas, même si ils ne savent qui elle est. Dormez braves gens… Tout à l’heure un de ces inconnus s’est planté devant elle : grand, l’air arrogant, tout de noir vêtu, il souriait en défiant du regard Petit soldat Mitijo. Un breton. Regard bleu contre regard noir. Un jour, breton, nous nous retrouverons sur un champ de bataille, ce jour-là les ordres seront différents et j’aurai le droit de tirer mon épée. Dormez braves gens, l’armée veille sur votre sommeil.
Toutes nos félicitations à Thael , lieutenant major en second responsable d’Avranches  et Bayeux et à Baïkal, nouveau maître d’armes des Ombres avranchines.
 Mitijo pour Le canard normand
A Avranches, la vie, c’est vraiment de la grosse boulasse ! (Suite)

En ce qui concerne le décret de convivialité, celui qui permet à chaque avranchin de recevoir un verre à l'œil s'il passe en taverne lorsque les conseillers sont en réunion, et dont nous avons parlé dans l’édition du 24 décembre, Dame Fagos promet d’afficher  à l’avance les dates de réunion. Elle se servira du panneau d'affichage de la mairie à Avranches ainsi que de celui  du topic "mairie" sur la halle.
Chose promise , chose faite , dimanche 4 janvier une première réunion a été affichée…
Mitijo pour Le canard normand
 janvier : une course de sac de maïs est organisée à la Halle d’Avranches…
 Mitijo pour Le canard normand
 
   La solde, sport national de l’Ost normand

Bien sûr, il y a la soule et le ramponneau… mais réussir à attraper sa solde, ça c’est du sport ! Surtout la première fois ! Surtout si l’on n’a pas beaucoup de charisme !
Ce sport se joue à deux, (parfois à trois mais là, il y en a un qui triche)  par exemple un soldat et son varlet. Le soldat est d’abord averti qu’il va recevoir sa solde. Jusque là tout va bien, le soldat est content, une solde ce n’est pas rien quand on est un soldat. On lui donne une date, une heure… les choses se précisent…
Arrive le grand jour : le terrain de jeu, c’est le marché du village. Le soldat se place de façon à voir tous les commerçants et le varlet commence
- «  je t’envoie 6 pains !»
Alors là, c’est de sport qu’il s’agit…Le soldat doit d’abord repérer quel boulanger détient ses 6 pains, bien évidemment ceux-ci ne sont pas visibles au premier coup d’œil !
- « Je les vois, s’époumone le varlet
- pas moi, chevrote le soldat
- actualise ! actualise ! (c’est un terme sportif spécifique à ce jeu)
- toujours rien, Varlet
- sors du marché et reviens ! (Bon, ça au début ça semble bizarre mais en général ça marche)
- ça y est, je les vois !!! »
Commence alors une course folle vers le boulanger, voilà, on y est !
- « Bonjour…pff pff… je viens pour… pff… pff.. . les miches à 2 écus… je suis soldat… pfff
- Eh bé bonjourg soldat (celui là, c’est sûr, c’est un boulanger du sud du Royaume)…Voilà ta solde et porte toi bieng… »
Ce que je vous raconte là c’est ce qui se passe quand on joue très tôt ou très tard… si c’est une heure de grande affluence au marché, il y a toujours des habitants taquins qui veulent jouer avec vous … des fois il y en a qui gagnent, ils ont une meilleure vue ou ils courent plus vite, je ne sais pas… A quand la remise de solde, tranquillement assis dans une taverne devant un verre de calva ?
 Mitijo pour Le canard normand
Caserne de Bayeux
Le comité de rédaction recherche un correspondant pour Bayeux
Caserne de Dieppe
Toutes nos félicitations à Coulis, nouveau lieutenant de la garnison de Dieppe,  Neiviv en est le sous-lieutenant afin de montrer la voie au nouveau Lieutenant.
De même, toutes nos félicitations à Philippe87 promu Intendant Adjoint pour seconder l'Intendant JGLTH.
Le comité de rédaction recherche un correspondant pour Dieppe
Caserne de Fécamp
Le comité de rédaction recherche un correspondant pour Fécamp
Caserne d’Honfleur
Félicitations à Chataigne78 varlette de la Lance de l'Etoile du Nord ( et bon anniversaire) et  à Poupoun1376  qui sera désormais son maître d'armes .
 
  Fin de mission

 Nous voici donc de retour à Honfleur, après une mission qui fut longue et périlleuse, nous avons reçu ordre de quitter l’armée de Khira et de rentrer à la maison.
Mais à l’heure de faire le bilan, il nous est apparu que tout ne s’est pas déroulé comme prévue et que cette expérience laissera des traces
Tout d’abord nous avons perdu l’une des notre, Myllena qui est tombée à Fécamp dans des circonstances qui demeurent bien mystérieuses. Etant disparu la veille du campement qui nous étaient réservé, elle n’est jamais revenu, et il nous a été impossible d’avoir des détails concernant sa disparition. Aussi au nom de toute la caserne d’Honfleur qui a eu la chance de se battre à ses coté, nous lui rendons hommage et nous la garderons  toujours dans nos pensées.
Un peu avant nous avons également perdu notre sous lieutenant Sangoku qui s’est retrouvé distancé par l’armée qui avait repris sa marche plus tôt que prévue. La prochaine fois faudra qu'on pense à le réveiller, on savait bien qu'on avait oublié quelque chose... S’ensuivit un léger vent de panique au sein de la lance, et bien que le reste de la lance soit rentrée saine et sauve sur Honfleur de façon éparpillée, il apparait évident que nous avons manqué de discipline probablement dû à notre manque d’expérience.
Aussi avons nous été heureux de retrouver notre lieutenant johnny59 qui s’étant toujours tenu informé de l’évolution des ses troupes durant sa convalescence, nous a fait part de son intention de réorganiser la caserne en formant deux nouvelles lances afin d’être mieux préparé pour les prochaines missions.
Pour ma part, je suis heureuse d’être rentrée et heureuse également de repartir bientôt, j’ai appris à mieux connaître mes frères et sœurs d’armes et je dois dire que je suis fière très fière même d’avoir combattu à leurs côtés au service de la Normandie.
Chataigne78 pour le canard normand
  Le retour du Lieutenant JOHNNY59

Après une longue convalescence qui a durée presque un mois, le lieutenant Johnny59 est donc enfin de retour auprès de sa garnison d’Honfleur.
Pour la plus grande joie de ses homme, nous avons fêté son retour autour d’un (plusieurs) verres de calva en taverne.
En taverne, il retrouva également  sa fiancée, Jaimie68, et cela fut un grand moment d’émotion pour le lieutenant Johnny.
Si bien qu’ayant enfin retrouvé sa bien aimée, le lieutenant Johnny ne pouvait rester plus longtemps loin de ses soldats. Il les rejoignit donc sous sa tente ou il leur manifesta sa fierté de les avoir vu combattre si courageusement et rappela aussi sa tristesse de ne pas les avoir accompagnés lors de cette dernière mission.
Quelques jours plus tard, il leur annonça la restructuration de la caserne car bien qu’absent il s’était tenu informé par pigeon voyageur des nouvelles de ses troupes et il ne put s’empêcher de constater qu’un problème d’organisation s’était manifesté.
Aussi ajouta t-il une nouvelle lance à la garnison et divisa ses soldats en deux lances afin de pouvoir être plus efficace en cas de besoin.
Mais la priorité actuelle du lieutenant reste le recrutement, et il ne ménagera jamais ses effort pour recruter le maximum de soldats possible afin de préserver la sécurité de la Normandie qu’il est si fier de servir.
Alors soyez le bienvenue chez vous lieutenant, heureuse de vous retrouver.
Chataigne78 pour le canard normand
Caserne de Lisieux
Le comité de rédaction recherche un correspondant pour Lisieux
Caserne de Rouen
Retours…

Et oui les soldats rentrent chez eux. Depuis le 15 décembre 1456 les lances Rouennaises étaient sur le pied de guerre !!! Enfin la maison….
Sous le commandement D’Attalus, en bon chaperon, les « guerriers » sont sains et saufs…ouf ! Toutes les lances seront présentes à Rouen prochainement, puisqu’elles sont sur le chemin du retour. Les tavernes n’ont qu’à bien se tenir !!
La lance des lions d’or de la couronne de la varlette Polissonne, est a la maison, prête a bichonner les arrivants.
La lance des lions d’or de la couronne du varlet Niark, est à Honfleur en ce 6 janvier 1457.
La lance des lions d’or de la couronne de la varlette Nuage, est à Dieppe et sera à Rouen dans la soirée.
La lance des lions d’or de la couronne de la varlette Missniss, est à Rouen, ville qu’elle n’a jamais quittée d’ailleurs !!
La lance de guillaume de Normandie, part ce soir pour le noeud du nord de Rouen- Fécamp
Vous pouvez constater que les troupes vont et viennent, se croisent et finissent toujours par se rencontrer autour d’un bon verre de calva !
Deidamie pour le canard de Rouen
  Les infirmières de Rouen

Décidément les infirmières à Rouen ne tiennent pas le choc !! Nuage prend la relève, et mène son petit monde à la baguette !! Il y a même de très « anciens soldats » qui reviennent apporter leur fiche de santé. Il règne sous la tente de l’infirmière une joyeuse cacophonie où se mêle bonne humeur et sérieux. Vraiment plaisir à voir !!
 Deidamie pour le canard de Rouen
Les propos tenus par les auteurs n'engagent qu'eux et non la totalité du comité de rédaction du journal.

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:07 (2018)    Sujet du message: Journal Léopard Normand n° 3

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du Forum -> Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille -> Au Manoir de Creully -> - Aile Publique -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com