Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du Forum
Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille
Les Terres du Baron Attalus et de sa Famille
 
Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Journal Léopard Normand n° 4 ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du Forum -> Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille -> Au Manoir de Creully -> - Aile Publique -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 8 Nov - 20:57 (2011)    Sujet du message: Journal Léopard Normand n° 4 Répondre en citant

Meleagre a écrit:
Citation:

Edition du 15 janvier de l’an de grâce mil quatre cent cinquante sept
N°4

Directeur de la publication : JGLTH
Rédactrice pour Avranches : Mitijo
Rédactrice pour Honfleur : Chataigne78
Rédactrice pour Rouen : Deidamie
Correspondant spécial vétérans pour le Canard Normand : Redwanator


Le canard normand



Editorial
La semaine dernière je vous annonçais du changement en perspective pour la Bande de Normandie. Ce ne sera pas encore dans ce numéro malheureusement que je développerai en quoi la réforme de notre charte est modifiée mais il est fort probable que vous ayiez ces informations par un autre canal dans la fin de semaine. Il faut en effet que le Conseil Ducal valide cette nouvelle charte.
En parlant de Conseil Ducal, vous êtes bien entendu au courant des élections qui auront lieux ce dimanche. La seule déclaration politique que feront les journalistes de cet hebdomadaire sera la suivante: n'oubliez pas d'aller voter!!! D'ailleurs pour vous aider, ce numéro pourrait être qualifié de "spécial élections" car les candidats ont été invités à s'exprimer.
Ceci étant, les élections ne doivent pas non plus nous détourner du quotidien du soldat normand et c'est pourquoi vous retrouverez dans ce numéro vos rubriques habituelles. A partir de la semaine prochaine, nous rajouterons une rubrique dédiée au tournoi qui commence ce jeudi 15 janvier 1457. Une page des sports en somme... Mais pour l'instant, nous n'avons pas encore obtenu l'accord de mettre en place un loto sportif donc nous nous consolerons avec les performances et les exploits de nos soldats.
Bonne lecture à vous.
JGLTH pour le canard normand
Les élections ducales

Listes candidates :
Simplicité, Efficacité, Loyauté (S.E.L)
Garance, Keur, Myladybe, Ciciaa, Porphyrogenete, Casimir1970, Tekilabanda, Leovigild, Letroubadour, Mabelle, Matouminou, Kharyn
Peuple,nous t'Offrons Toute notre Expérience Normande,Croyez (POTENCE)
Sarga, Redwanator, Aristidedumoutier, Lyrakroft, Cronos, Hagar, Tolomei, Freixenet, Thael, Horloger, Nith, Zarak
Volonté Ordre Unité Stabilité (V.O.U.S.)
Patsy, Dunhyll, Sardanapale, Alcalnn, Angelique., Kamala399, Jamie68, Valentiane, Estoile, Nennya, Asticot, Aegidius
Nous avons proposé aux trois listes candidates aux élections ducales de s'exprimer dans nos colonnes sur leur programme vis à vis de la Bande de Normandie et de la Garde Normande.
L'actuel Duc Patsy ainsi que la Dame de Coulvain, Garance ont répondu favorablement à notre proposition tandis que Sarga l'a décliné.
Voici donc leurs interviews.

Interview de Garance de Tourelle, dame de Coulvain (Liste S.E.L)
  

Journal des Léopards (JdL) : Bonjour Dame Garance. Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases pour nos soldats ?
Dame Garance (DG): j'ai été présente dans 3 conseils ducaux, comme Procureur et Juge. Puis régente 10 jours pendant le mandat du Vicomte de Thorigny. Pendant la guerre de Bretagne, j'ai été dans la Garde normande, d'abord comme escorte du Duc Keur dans ses périples en Normandie puis j'ai organisé la défense à Avranches juste avant la prise de Fougères à laquelle j'ai aussi participé en intégrant l'armée d'Angélique. J'ai également rejoint les armées du DR avant cette prise à Mayenne.
JdL : quel est le projet que vous portez pour l’armée lors de ces élections ducales ? Que voudriez vous conserver, modifier, améliorer,… ?
DG : D'abord, nous savons par Messire Alcalnn lui-même qu'une réforme est en cours et les maitres-mots sont simplicité, efficacité. Des mots qui nous plaisent.
Comme le disait Vinkolat (conseiller militaire de la liste SEL), ce qui grippe les rouages d'une armée, c'est la hiérarchie et plus on augmente le nombre d'échelons pour faire parvenir les ordres aux soldats, moins elle est efficace.
JdL : vous proposez donc de supprimer des postes et donc de rétrograder des officiers ou sous officiers? Ou vous attendez la nouvelle charte pour aviser?
DG : Actuellement, nous ne connaissons pas tous les grades octroyés ni les changements opérés par Messire Alcalnn. Mais, réduire le nombre d'échelons de la hiérarchie, valoriser les soldats en ne les laissant pas seuls sans ordres ou sans accompagnement ou sans débriefing c'est aussi important. Et évidemment, nous attendons la nouvelle charte
JdL : Dans votre programme vous suggérez que la loi martiale est inutile, mais croyez vous réellement que la diplomatie peut suffire à protéger la Normandie?
DG : je n'ai pas dit que la loi Martiale était inutile. J’ai dit qu’il faut éviter de vivre dans cette paranoïa de Loi martiale, empêchant ainsi chacun d’entre nous de pouvoir voyager librement en Normandie sans avoir de laissez passer. Pour cela, nous privilégierons la communication efficace avec les autres Duchés et Comtés pour connaître les éventuelles menaces concrètes ou les personnes avec d’éventuelles mauvaises intentions ou qui tenteraient d’échapper au système judiciaire. En partageant les casiers judiciaires. Nous voulons simplement dire que l'armée est bien entendu une solution extrêmement efficace pour arrêter des brigands ou bande de pilleurs, mais pas la seule.
JdL : Oui mais pensez vous que cela suffirait?
DG : je dis privilégier, pas supprimer, ce qui veut dire que la BdN est nécessaire, mais nous souhaitons développer d'autres moyens également.
JdL : donc si nous avons bien compris, vous voulez mettre en place un véritable corps de la maréchaussée et également que l'armée puisse se concentrer sur ses véritables attributions?
DG : Non, pas forcément. Pour la sécurité du territoire, voila ce que dit notre programme : « Egalement privilégier la sécurité du territoire en  se servant de  lances mobiles composées de volontaires nobles ou pas, forts et armés pouvant réagir à tout moment sur l’ordre du régnant en tant que renforts. » La Garde Normande entre dans cette définition. En fait, des lances mobiles et formées de gros bras et nobles aussi.
JdL : donc faire de la Garde Normande une vraie garde normande comme stipulé dans la charte?
DG : Exact. C'est comme cela que j'ai servi en tant que garde normand pendant la guerre de Bretagne. Étant érudits, et sans avoir besoin de plus d'une miche de pain par jour, ces lances peuvent servir en défense.
JdL : mais vous savez aussi qu'en temps de paix, les membres de la garde normande peuvent refuser les missions (et en ont le droit) ?
DG : Oui, je sais que la Garde Normande est formée de volontaires. Mais pour avoir moi-même rempli des missions en temps de paix et me basant sur la volonté justement de servir en tant que volontaire, croyez-moi, ces personnes répondront présents.
JdL : vous pensez que cela sera donc plus facile de recruter pour la GN que pour l'armée?
DG : Non, je n'ai pas dit ça. Et le recrutement n'est pas le  même.
JdL : mais vous ne craigniez pas justement une désaffection pour l'armée si la GN suffit?
DG : Non, pour moi, la Garde normande doit être avant tout formée comme je vous l'ai dit de "gros bras". La BdN a besoin de soldats, vagabonds, paysans ou artisans.
JdL : et une fois qu'ils sont des gros bras et qu'ils peuvent prendre leur retraite ils vont dans la GN ?
DG : Non, pas forcément. La GN est composée de volontaires. Au commandement de la BdN de savoir valoriser les soldats pour qu’ils restent dans l'armée.
JdL : sous quel commandement voulez vous placer la GN?
DG : Eh bien, la GN peut être placée sous les ordres du LG en temps de guerre. Et celui du Duc également. Je m'explique, si des nobles intègrent la GN, ils obéiront à l'appel du Duc. En temps de paix, la GN peut effectuer des missions comme prévu dans la charte : patrouilles, escorte pour une mission ducale,… C'est le LG avec le Connétable qui gèrent ça, et pour moi, comme le LG est permanent, il est à même de mieux comprendre les besoins, donc en fait, la GN serait sous commandement du LG et du Connétable.
JdL : et il faut donc que le LG prenne l'habitude de compter sur la GN et pas seulement sur la BdN.
DG : Oui et sous le commandement du Duc pour les nobles faisant partie de la GN en temps de guerre. Le Lg est à même de savoir mieux que personne ce dont une situation a besoin comme force. Bien entendu, il ne peut agir seul sans l'aval du Duc:mais, il est le mieux placé je crois pour connaître à fond les situations.
JdL : on va peut être en revenir à la BdN plus particulièrement. Est ce que vous avez des choses à rajouter sur ce sujet ?
DG : Eh bien, quand le Connétable Alcalnn a annoncé à la Permanence des changements vers plus d'efficacité, nous nous sommes réjouis. Nombre de ceux qui sont partis vers le Sud se plaignaient de la lourdeur de la hiérarchie et du manque de communication. La formation est un outil. L’accompagnement et la valorisation des soldats en sont une autre. Et nous attendons avec impatience ce que le Connétable entend par "professionnalisme".
JdL : qu’entendez-vous par valorisation des soldats?
DG : Un bon chef s'occupe de ses soldats, les écoute, voit avec eux si ils ont des difficultés, transmet les ordres quand il faut, donne du courage aux recrues, je ne dis pas que ce n'est pas fait. Mais justement, à l'inverse de la GN où ce sont des volontaires qui n'ont pas besoin d'être motivés, les soldats doivent l'être.
JdL : vous parlez aussi pour Rouen d'un corps d'armée permanent. Mais cela voudra donc dire que nous ne pourrons plus compter sur les lances de Rouen pour des missions alors?
DG : l'idée est d'avoir un corps d'armée permanent dans la capitale et vous pourrez compter sur les lances de la GN rouennaise.
JdL : comme actuellement? Un noyau d'armée qui en fait n'a plus qu’à intégrer des lances ce qui prend moins d’une journée.
DG : oui exactement. Sauf que je ne savais pas que c'était le cas actuellement mais c'était déjà en vigueur lors de la dernière guerre contre la Bretagne.
JdL : en fait cela a été mis en place au moment de l'opération de "nettoyage" des routes. Mais c'est en effet une idée de le pérenniser. Il faut juste que le chef d'armée ait les reins suffisamment solides d'un point de vue financier pour tenir
DG : Alors justement, ce que vous dites est pertinent. Si on imagine des lances GN formées de "gros bras", elles peuvent coûter moins cher.
JdL : c'est à dire ne pas les payer autant que la BdN ?
DG : Eh bien, ce serait à voir. Mais pourquoi ne pas y penser? Un "gros bras" n'a pas besoin de viande ni de légumes. Du pain suffit. Mais j'extrapole. Ce sont vraiment des choses à discuter. Et encore une fois, peut-être que le Conseil Ducal y a pensé.
JdL : nous avions cru comprendre qu'un des problèmes de la GN était la question de la solde.
DG : Vous savez, j'ai été GN pendant la guerre. Ce que je demandais, c'était d'être nourrie de pain tous les jours c'est tout. J’ai reçu plus, en accord avec la Charte. Mais dans mon esprit, ceux qui intègrent la GN à un moment doivent être prêts à recevoir deux pains pour chaque jour de mission. Et c'est tout. En temps de paix, ils sont libres de partir, mais qu'on les rappelle, eh bien, ils viennent. Voilà, ça ce serait l'esprit d'une GN.
JdL : et que pensez vous justement de ce qu'a pu dire Dame Dunhyll dans notre précédent numéro sur le devoir de noblesse vis à vis de la GN?
DG : Eh bien, je suis d'accord avec elle sur un point.S i il y a des nobles dans la GN, ils doivent obéir au Duc avant tout. Mais avoir une GN formée simplement de nobles. Pourquoi? Il faut surtout des gens dévoués à leur duché.
JdL : pas simplement de nobles mais que les nobles répondent à l'appel et soient membres d'offices de la GN selon ses propos du fait de leur devoir d’assistance envers leur suzerain.
DG : C'est écrit dan le Corpus. Les devoirs des nobles en temps de guerre. Rien de nouveau à cela.
JdL : un dernier mot à rajouter pour nos soldats?
DG : Eh bien, qu'ils sont importants pour le Duché, que j'ai en tête tous ceux qui sont morts, ou restés grièvement blessés loin de Normandie pendant la guerre et que je sais que sans eux, nous n'aurions pas gagné.
JGLTH  et  Chataigne pour le canard normand


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 8 Nov - 20:57 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 8 Nov - 20:59 (2011)    Sujet du message: Journal Léopard Normand n° 4 Répondre en citant

Meleagre a écrit:
Citation:

Interview de Patsy, Duc de Normandie, Baron de Bec Thomas,Seigneur de Criquebeuf en Caux et Seigneur de Claville (Liste V.O.U.S.)

Journal des Léopards (JdL) : Pourriez vous nous parlez un peu de vos liens avec l’armée avant votre mandat de Duc de Normandie ?
Tout d’abord je tiens à préciser que je n'ai pas quitté la vie militaire, je suis Duc encore 9 jours donc je suis encore le chef des armées normandes et fier de l'être^^
Je suis rentré dans la bdn suite a la levée de ban de la duchesse Améliane durant les troubles de l'Artois en février 1456 ensuite je rejoins le 2eme corps en mai 1456 et je participe à la guerre de Bretagne et ensuite fin juillet je suis devenu Lieutenant de la caserne de Rouen.
JdL : Que retenez-vous de ce passage à Rouen ?
 C’est là où j'ai vraiment appréhender la question militaire, une véritable et belle aventure avec des Rouennais très présent et volontaire. A mon sens c’est peut être la meilleur caserne^^.
JdL : Pendant votre mandat, diriez-vous que vous étiez au dessus des préoccupations quotidiennes de l’armée  en comparaison du temps ou vous étiez Lieutenant ?
 Non, car rien qu’avec l'opération Hastings, je suis resté au fait des événements sans compter les finances du duché ainsi également que le commandement du 3eme corps qui est stationné à Rouen. Sachez que votre Duc vis comme ses soldats puisque être chef d’armée vous empêche de gagner votre vie comme tout à chacun. Je vis grâce au mandat Ducal qui me permet de garder le noyau de l'armée mais ne tire aucun profit de mes champs et élevage.
JdL : Et après avoir été élu quelles ont été vos priorités concernant l'armée et la bdn en particulier?
 Faire en sorte que la bdn soit opérationnel avec le peu de moyen que l'on avait. L’opération Hastings en est la preuve : 5 armées, 3  en ratissages et pas de crises des finances c’est donc réussit.
JdL : Donc, on peut considérer  que cette opération est  une réussite sur toute la ligne ?
 Oui c’est une réussite, en particulier au niveau de la communication entre l’état major, les armées et les douanes, cela à permis d’avoir peu d’erreur. C’est aussi une satisfaction interne car nous avons réalisé que nous avons un potentiel fort pour défendre notre duché sans avoir eu à faire de lever de ban, ni de levé de volontaire.
JdL : Quelle seront vos ambitions pour cette BdN, et plus largement pour la défense et la sécurité du territoire ?
 Nos ambitions ? Le plus possibles dirons nous. Par exemple, avoir des casernes aussi nombreuses qu’à Rouen, pour rappel il y a 27 soldats à Rouen, ainsi que des réservistes affiliés uniquement à la Bdn et au moins une lance minimum par ville ce qui n’est pas encore toujours le cas.
 
JdL : Donc vous envisagez une suppression de la GN telle que nous la connaissions jusque là?
En effet, le fonctionnement ne me plait pas et ne me semble pas adéquat.
JdL : Que faut-il faire pour que cela fonctionne ?
A mon sens, la seule façon qui peut fonctionner c’est que la GN soit commandé par le lieutenant de chaque ville.
JdL : Si vous êtes réélu, vous  finaliserez la mise en place de cette réforme de la Bdn?
Totalement.
JdL : Est ce que cette réforme obéit à des règles diplomatiques pour l'alignement sur la charte de l'ost royal?
Je pense que l’on est conforme effectivement. Mais dans cette action le plus important n’est pas la réforme en elle-même mais il s’agit de faire renaitre la Bdn après les nombreux départs et de faire en sorte qu’elle reste opérationnelle aves des soldats volontaires. Le résultat est déjà plutôt pas mal non ? ^^
JdL : Donc après la GN qui sera une grande étape, qu’elle est votre priorité si vous êtes réélu?
Faire en sorte de ne pas à avoir à utiliser la BDN car nos ennemis sont nombreux et forts.
JdL : Avons-nous une chance d’éviter une guerre ?
Bien sur si nous sommes forts.
JdL : Ce qui signifie que les arguments diplomatiques sont donc intimement liés à notre puissance militaire ?
 Absolument.
JdL : Et est ce que le fait d'être membres du Duché Royal joue en notre faveur dans le rapport de force?
Disons que nostre appartenance au DR fut vivement critiquer et remis en question par nos voisins du Nord d’où les soucis évoqué au bilan mi mandat à l'AN Mais rassurez vous, nous ne misons pas tout sur notre force bien sur.
JdL : Est ce que vous avez un message particulier à faire passer aux soldats de la BdN?
Que je suis fier d’eux, de leur investissement sans bornes pour le duché que je partage maintenant depuis la guerre d’Artois, de leur dévouement et leur sacrifice pour le bien du duché et des normands
JdL : Souhaiteriez-vous ajouter quelque chose ?
Oui, si je ne suis pas réélu Duc dans quelques jours, je compte bien revenir dans la Bdn !
JGLTH  et  Chataigne pour le canard normand


Revenir en haut
Attalus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 510
Localisation: Creully - Bayeux - Mont Saint Michel

MessagePosté le: Mar 8 Nov - 20:59 (2011)    Sujet du message: Journal Léopard Normand n° 4 Répondre en citant

Meleagre a écrit:
Citation:

La page des Vétérans

  La défense héroïque de la ville de Fougères 

Chers camarades, après un entretien passionnant avec notre LGS Thael, le Canard Normand vous propose aujourd'hui un récit basé sur le témoignage d'un des plus valeureux soldats de notre Ost sur l'un des plus beaux épisodes
"Ces événements datent déjà de plusieurs bons mois, cela s’est déroulé cet été, je ne me souviens déjà plus de la date exacte mais ça s’est passé entre fin juin et début juillet. A cette époque, le conflit avec la Bretagne s’enlisait, nous avions libéré Laval, prit Fougères, Vannes, Nantes et Rohan, nous nous étions brisé sur les remparts de Rennes en tentant de la conquérir et avions fait retraite vers Fougères. Je me souviens comme si c’était hier, j’étais à l’époque un simple Maistre d’Armes ne connaissant qu’à peine le métier des armes.
Donc ce jour d’été, plusieurs armées étaient présentes en les murs de Fougères l’imprenable prise. Rarement vous pourrez voir un tel mélange de cultures que pendant une guerre opposant un royaume à un autre, car en patrouillant dans les rues, vous pouviez croiser des Champenois, mais également des Orléanais, des Mainois ou des Périgourdins. Nombreux étaient les Comtés et Duchés à avoir répondu à l’appel du Roy et toute cette mosaïque de peuples était concentrée dans la ville bretonne.
Alors que le gros des troupes pansait ses blessures à l’abri des remparts, le 1er Corps de Normandie, dirigé à l’époque par Aegidius, défendait la ville et tous ses occupants.
Les derniers jours avaient été plutôt calme, l’Etat Major du Domaine Royal se perdait en palabres pour décider de la suite des événements, les lances de l’armée Normande patrouillaient sur les hauts remparts et dans les rues pour prévenir toute rébellion des habitants.
Puis en fin d’après midi, tandis que nos compagnons patrouillaient toujours sur les remparts de la ville ils purent apercevoir à l'horizon une bannière blanche tachetée d’hermines noires , puis une deuxième, puis une troisième, suivies de troupes nombreuses et fraîches qui marchaient toutes au pas dans un grondement invraisemblable. Les armées qui défendaient la capitale Bretonne étaient venues libérer la cité tombée plusieurs semaines auparavant.
Rapidement, l'alarme fut donnée par les sentinelles puis, le temps de s’organiser, toutes les troupes valides étaient à leur poste.
Pour ma part, je me trouvais sur les remparts Est près à accueillir nos ennemis au cœur de la bataille qui allait se dérouler, entouré de normands valeureux. Les cors bretons se mirent à sonner et les premières troupes, transportant les échelles se mirent à courir vers nos remparts, sous les tirs nourris de nos archers, tandis que d'autre part les béliers tentaient leur approche jusqu’aux solides portes de chêne. Quelques échelles réussirent à être posées contre la muraille et aussitôt, l’ennemi grimpait à l’assaut. Les premiers à poser le pied en haut du mur furent renvoyés en bas d’un coup d’épée bien placé, mais bientôt, le mur fut remplit d'assaillants, partout nos hommes se battaient au corps à corps pour repousser des ennemis bien décidés à nous trucider.
Alors que je venais d’occire mon septième breton, je fus touché dans le dos d’un coup d’épée, et tombai sur le sol, inanimé. Par la suite, on me raconta les événements dont j’ai quelque peu oublié les détails aujourd’hui, mais malgré l’avantage numérique des Bretons, nous avons repoussé l’assaut après une lutte acharnée jusqu'au crépuscule et les armées ennemies firent retraite jusqu’à Rennes.
Au début du mois d’Août, le gros des armées quittait la ville de Fougères pour laisser place aux Bretons, selon le traité de paix qui était en passe d’être signé.
Les blessés de cet assaut purent être guéris par quelques infirmières de l’Ost restées avec eux et nous suivirent les armées Normandes sur le chemin de la Normandie, quelques semaines après leur départ."
Nous espérons que cet article que nous devons en grande partie au noble Thael vous a plut et nous nous retrouverons bientôt pour de nouvelles aventures
Redwanator pour Le canard normand
La gazette des casernes
Les nouvelles recrues de l’Ost

Cette semaine , nous accueillons deux nouvelles recrues :  Lupette, à Rouen et Maxwell 62 à Honfleur.
Les promotions

Nuage est promu Sous-Lieutenant de la Garnison de Rouen, Camisard, Maistre d'armes de la lance des Lames rouges de Dante, est promu au grade de Varlet. La lance portera désormais le nom L'Epée Flamboyante.
Deidamie, soldat de la lance des Lames rouges de Dante, est promue au grade de Maistre d'armes de la lance de L'Epée Flamboyante (félicitations des Mousquetaires  :sunny: !).
La lance des mains de Mort dirigé par le Varlet Juju02 portera désormais le nom de Les Guerriers des Plaines Sauvages.
Disparitions

Nous apprenons  la disparition de deux soldats normands, Sir.darmo  de Lisieux et Evyfrene de Fécamp
Mitijo pour Le canard normand
caserne d’Avranches
Les soldats  des trois lances  d’Avranches (Compagnie du Léviathan, Les elfes avranchins et les ombres avranchines) sont au repos cette semaine  avant d’autres missions. C’est l’occasion pour  eux  de s’occuper de leurs champs et de pouvoir exercer leurs métiers ainsi que de retrouver leur famille. Sans oublier leurs amis dans les tavernes avranchines !
Mitijo pour Le canard normand
Caserne d’Honfleur
Alors alors, la voici la petite rubrique hebdomadaire de la caserne d’Honfleur !
Ca bouge beaucoup chez nous!

A peine revenu  auprès de nous,  le Lieutenant Johnny59 a finalement décidé de repartir et cela de façon définitive puisqu’il quitte l’armée afin de s’investir davantage en politique et plus particulièrement à la municipalité d’Honfleur.
Bien qu’il soit très attaché à la défense de la Normandie, à sa caserne et à ses soldats, c’est une décision murement réfléchit et donc c’est sans regret qu’il se décide à tourner la page.
« Mais je ne vous oublierai jamais, et je serais toujours là si vous avez besoin de moi » nous a-t-il dit.
Bonne route Lieutenant Johnny, nous avons été fiers de servir à vos cotés  et bonne chance pour la suite.
Après ce départ, le Lieutenant General en Second Freixenet  qui a sous sa responsabilité la caserne de Lisieux et d’Honfleur, n’a pas souhaité pour l’instant nommer un nouveau Lieutenant, aussi c’est désormais le sous lieutenant Sangoku qui est en charge de la caserne.
Et puis il y a aussi l’arrivée toute récente de Maxwell62 (qui s’est aperçu dès son arrivée que la caserne était très bien encadrée := :flower: ) ), qui est bien décidé à utiliser tout ses atouts pour protéger cette Normandie dont il est si fier.
Sois le bienvenu parmi nous Maxwell.
Un départ et une arrivée fracassante donc, alors à la semaine prochaine pour une nouvelle revue des troupes !
Chataigne78 pour Le canard normand
Caserne de Rouen
  Où en est l’élection de Miss Rouen, en ce 12 janvier 1457 ?

Ha !! Nos braves soldats Rouennais, savent aussi s’amuser et prendre la vie du bon côté. Après leurs multiples actes de bravoure, en voilà quelques uns qui ne se prennent pas au sérieux. Pour ne pas les citer, nous pouvons rencontrer sur les planches, parce que vraiment ils nous offrent un superbe spectacle :
 Prud, Le tribun de la ville de Rouen, du beau monde en l’occurrence !! Mais aussi la douanière qui ne laisse rien passer !!!!
 Nuage, Varlet, Sous lieutenant et infirmière a temps perdu …Et bien Dame, vous avez du courage ! On la voit partout, une vraie petite fourmi qui n’arrête jamais !!
 Polissonne, varlet, Lieutenant de Rouen…On se demande ou elle peut bien prendre le temps de participer a cette élection…Dort-elle de temps en temps??
 
Charpente, Maistre d’armes….. Si vous pouviez être présent en nostre belle ville et voir de vos petits regards curieux cet adonis défiler en robe de soirée, pour sur que vous voudriez rester chez nous, pour pouvoir en apprécier ses multiples atouts !!!
Camisard, Varlet, le mien ……. Sous ses apparences de muscles considérables il fait sur le podium patte de velours !! Son déhanchement en a mis plus d’un parterre de stupéfaction !! Ha les hommes de la garnison savent nous montrer que la dérision ne les atteint pas et qu’ils savent avant tout goûter les plaisirs de la vie !!
 Deidamie, Maistre d’arme…… Un peu et toujours dépassée par les événements qui la rattrapent, mais elle prend plaisir a se débarrasser de ses haillons pour quelques instant !

La première épreuve du défilé en robe de soirée vient de prendre fin et nous attendons avec impatience la prochaine qui promet bien des surprises encore !! Courage soldats vous n’êtes pas au bout de vos peines !!
Malheureusement Deidamie n’a pu nous faire parvenir les photos du défilé (Mitijo)
  Mouvement des lances

La lance de Guillaume de Normandie composée de Pilla, Akim Florielle et bien entendu de Guillaume, sont cantonnés sur Bayeux pour compléter les effectifs de la ville en ce 9 janvier 1457a ce jour les autres lances de la ville sont a Rouen.
En ce 9 janvier 1457 Le sous- lieutenant Niark démissionne de ses fonctions. Bon vent a toi Niark. Sa lance sera recomposée aux bons soins du lieutenant Polissonne.
En ce 13 janvier 1457, la lance de Polissonne est toujours en action sur le duché, en patrouille de surveillance. Le groupe est parti de Rouen le 9 janvier, bon début d’année !!, pour la ville de Fécamp. En passant par Dieppe le lendemain. Polissonne ainsi que ses valeureux soldats devraient être de retour sur nostre belle ville de Rouen le 15 janvier.
La lance de Guillaume de Normandie, partie le 6 janvier 1457 pour le nœud du nord de Rouen Fécamp nettoyage du noeud, est toujours sur les routes, c’est presque le grand nettoyage de printemps.
Dernière minute !

Un tueur investit la ville de Rouen , déjà une victime..... Tipoussin  !! Le suspense, met en émoi la ville de Rouen. Deidamie est sur place et vous tiendra informée pas à pas.. Soyez assurés que nos soldats vont surement tout mettre en œuvre pour que l'assassin ne commette plus aucun autre meurtre. Affaire à suivre.
Petites Annonces

Annonce N° 0456 Le comité de rédaction du  journal recherche des rédacteurs /rédactrices  pour les villages de Bayeux, Dieppe, Fécamp et Lisieux . S’adresser  au directeur de la publication pour un entretien.
Votre mission :
Rattaché au Directeur de la publication et aux autres rédactrices, en véritable professionnel(le) de l'information, vous assurerez la le contenu des articles  concernant votre foyer de soldats et votre village.
Notre offre : Un poste riche aux multiples facettes, dans un groupe très dynamique et en pleine évolution.
Annonce N° 0457 URGENT  On recherche un /une journaliste sportif pour couvrir le tournoi. S’adresser  au directeur de la publication pour un entretien.
Les propos tenus par les auteurs n'engagent qu'eux et non la totalité du comité de rédaction du journal.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:07 (2018)    Sujet du message: Journal Léopard Normand n° 4

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille Index du Forum -> Baronnerie de Creully - Attalus et sa Famille -> Au Manoir de Creully -> - Aile Publique -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com